Accueil Marketing Le succès du Black Friday touche aussi l’automobile

Le succès du Black Friday touche aussi l’automobile

550
0
PARTAGER

Le black friday a lieu tous les ans aux Etats-Unis, le lendemain du jeudi de Thanksgiving. Ce jour marque le début de la période de shopping de Noël et déchaine les foules depuis une quinzaine d’années. Pendant cette journée ainsi que le week-end qui suit, les commerçants liquident leur stock, proposant des promotions vraiment intéressantes, surtout à un mois de Noël.

L’origine du terme est multiple : black friday signifie le jour de l’année où le trafic est le plus dense, mais une autre explication voudrait qu’en cette période de l’année, les commerçants, qui étaient dans le rouge depuis le mois de janvier, commencent alors à faire des bénéfices et repassent ainsi dans le vert noir.

Les américains se ruent donc dans leurs boutiques préférées et allongent le montant de leur dette ainsi que le nombre de leurs cartes de crédit. Les concessionnaires automobiles du pays de l’oncle Sam, qui sont d’excellents commerçants quand il s’agit de vous vendre un véhicule et le crédit qui va avec, se plient à cette tradition qui s’étend désormais jusqu’au cyber monday le lundi, voire au mardi et au mercredi qui suivent. Ainsi, on trouve des «  black friday discounts » chez la plupart des constructeurs américains, mais également chez les marques étrangères qui ont vite adopté cette nouvelle  pirouette marketing en y voyant un bon moyen de vider leur parc auto. Les allemands misent sur des offres de leasing imbattables, mais les japonais et coréens ne sont pas en reste et proposent eux aussi une animation commerciale limitée à ces quelques jours de fièvre acheteuse. GM, Ford et FCA (Fiat-Chrysler) affichent les dépenses les plus importantes en terme de remises avec une moyenne supérieure à 3,000 $ par véhicule, montant auquel il faut ajouter une éventuelle négociation auprès du vendeur.

Si les derniers jours de l’année restent le meilleur moment pour acheter une nouvelle voiture, la période de black friday voit les remises s’envoler, spécialement sur les modèles 2014 encore en stock qui doivent laisser place aux versions 2015. Habitués au dynamisme commercial des malls et des grands magasins de vêtements ou d’électronique, les américains se tournent également vers leurs concessionnaires qui semblent de plus en plus être considérés comme des acteurs de la grande consommation.

Au mois de novembre, près de 1,3 million de véhicules neufs ont trouvé preneur sur le territoire américain, un volume nettement boosté par les commandes de ces derniers jours. GM reste cette année en tête avec près de 17% de part de marché, suivi par Ford et Toyota qui se disputent autour des 14%. La baisse du prix du pétrole (2,82$ le gallon, soit -13% sur un an) a eu un effet positif sur le moral des américains, ce qui les incitent à renouveler leurs véhicules plus facilement. La demande pour des SUV/Crossover est ainsi repartie de plus belle, tout comme celle déjà majoritaire pour les pick-up.

En France, la recette du « vendredi noir » a été reprise par les grandes enseignes d’électronique, mais ne semble pas avoir gagné les show-rooms de nos concessionnaires. Une question de temps.

Source : Forbes
Crédit photo : Lexus

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz