Accueil Lamborghini Paris 2014 live : Lamborghini LPI910-4 Concept

Paris 2014 live : Lamborghini LPI910-4 Concept

164
13
PARTAGER

De faux airs de Parcour, de faux airs de Nanuk, une pointe de Miura, un soupçon, d’Huracan, un parfum de De Tomaso Pantera. Non, la Lamborghini LPI910-4 Concept.

A chacun de se forger un sentiment sur ce concept Lamborghini dont, outre le style, c’est évidemment la fiche technique qui mérite le coup d’oeil… D’un i comme Ibrido. Le mot est lâché. Le ton est donné.

1111

Ici donc le le V10 5,2l de l’Huracan produisant 610 ch reçoit le concours de trois moteurs électriques (deux à l’avant, le troisième implanté entre le moteur et la transmission 7 rapports double embrayage) pour faire grimper la cavalerie à 910 ch. Et ceci pour théoriquement des niveaux d’une petitesse ridicule à 4,1 l/100 km et 98 g/km de CO2. Du jamais vu… Pour une Lamborghini. Bref.


Mondial de l’automobile Paris 2014 Lamborghini… par leblogauto

222

Quid de l’avenir de ce concept ? Un démonstrateur technologique ? Autre chose ? Sinon, je vous renvoie vers le sujet de présentation.

Source : Lamborghini.

Crédit photographies : le blog auto.

Poster un Commentaire

13 Commentaires sur "Paris 2014 live : Lamborghini LPI910-4 Concept"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
jams
Invité

après que Ferrari ait refusé de faire la « Néo-Stratos », peut-être que Lamborghini pourrais avec cette nouvelle voiture! en tout cas, je la trouve superbement réussi comparé à la Huracan!

Yop
Invité

Aucune photo de plein profil ?!

vince
Invité

j’aime beaucoup, comparé à la production lambo classique !

pierre
Invité

enfin une italienne de haute technologie !

et concurrente de la Porsche 918……..

Manchu
Invité

« enfin une italienne de haute technologie !
et concurrente de la Porsche 918…….. »

A croire que la laFerrari (mais bordel, quel nom) n’a jamais existé.

GREG
Invité

Avec un nom pareil elle ne peut pas avoir existé justement 😀
Blague à part, la voiture que tu évoque était équipé d’un « e-booster », ce n’était pas une supercar high-tech hybride pouvant se mouvoir en mode électrique.
C’était la technologie F1 dernier cri dans un modèle de route.

Flooo!
Invité

Si les propriétaires de supercar ne sont plus là pour payer les malus, il faut s’attendre à une révision profonde de la grille bonus/malus voire même du processus de mesure des émissions.

wpDiscuz