Accueil Ecologie Les véhicules électriques deviennent-ils un problème en Norvège ?

Les véhicules électriques deviennent-ils un problème en Norvège ?

146
45
PARTAGER

La Norvège est un peu le paradis du véhicule électrique. Ils bénéficient là-bas de pas mal d’avantages mais certaines voix s’élèvent contre certains de ces avantages et ces voix commencent à avoir une écoute au plus haut niveau.

Les VE bénéficient en Norvège d’une exonération de TVA (25%), du parking gratuit avec recharge, d’exonération du péage urbain mais aussi de la possibilité de prendre les voies de bus. Et c’est là que le bât blesse. Les chauffeurs de bus d’Oslo montent au créneau : « Je suis chauffeur de bus et je veux transporter mes passagers aussi vite que possible. Je souhaiterais donc que les voitures électriques sortent des couloirs de transport en commun où elles provoquent des encombrements. Pour la société, ces retards ont un coût. Le temps perdu par des milliers de nos passagers bloqués dans la circulation est bien supérieur à celui gagné par quelques dizaines de conducteurs de voitures électriques » déclare Erik Haugstad conducteur de bus.

Au niveau des autorités norvégiennes, on est un peu embêté mais la grogne des chauffeurs de bus est entendue. Prévues pour rester en oeuvre jusqu’en 2017 ou jusqu’à ce que 50 000 VE soient en circulation, les mesures d’incitation pourraient donc être modifiées. Ces mesures visent à faire de la Norvège un des pays les plus exemplaires au niveau climatique (*). L’électricité produite par d’immenses parcs hydrauliques participe totalement à cela et les avantages principaux des VE ne seront donc sans doute pas touchés.

La possibilité de prendre les voies de bus, elle, en revanche devrait sauter ou être vidée de son intérêt. En effet aux heures de pointes les « quelques dizaines de conducteurs de voitures électriques » représentent tout de même 85% du trafic. Ils pourraient donc conserver la possibilité d’emprunter ces voies, mais en dehors des heures de pointes. A noter tout de même que les « bouchons » d’Oslo ne sont en rien comparables à ceux des grosses agglomérations européennes.

(*) La Norvège est l’un des gros producteurs de pétrole mais produit pratiquement toute son électricité avec l’hydroélectricité.

Via AFP, illustration : Wikimedia (une rue classique d’Oslo : Th!nk, Buddy, Peugeot Ion, Nissan Leaf)

Poster un Commentaire

45 Commentaires sur "Les véhicules électriques deviennent-ils un problème en Norvège ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
seb92
Invité

« Ces mesure visent à faire de la norvège l’un des pays les plus exemplaire niveau climatique »
Une phrase débile qui ne veut rien dire mais comme nous sommes tous formés à la novlangue nous la comprenons.

seb92
Invité

Il fallait plutôt dire « exemplaire au niveau de la faible contamination de l’environnement » par exemple.
Si tu comprend pas mes dires c’est que ton niveau de contamination par la novlangue est irréversible 😉
Mais bon en même temps le travail de tout bon journaliste est de diffusé la novlangue donc c’est normal 🙂

beniot9888
Invité

Ça doit pas être facile tous les jours, rédacteur au blog auto. Surtout quand il faut répondre à certains commentaires…

Doeds
Invité

Et oui Thibaut, le français est râleur par définition. Quelques exemples sur cet article déjà

seb92
Invité

Beniot, va donc chercher la définition du novlang et tu verra que l’on est en plein dedans et il est bon pour toi et d’autres d’être averti.
Doeds, ne pas être d’accord n’est pas synonyme de raleur, tu confond 😉

beniot9888
Invité

Il y a aussi une légère différence entre ne pas être d’accord et argumenter et ne pas être d’accord sans trop savoir pourquoi et se contenter de jouer la carte puérile de la discrétisation (phrase débile, novlangue, si tu comprends pas, c’est que…, de toute façon, t’es journaliste…)

seb92
Invité

Beniot, là je te vois déjà partir sur un autre terrain plus émotionel que factuel avec en plus une inversion de ta part, sentant que tu n’as pas d’argument tu m’acuse moi de ne pas en avoir alors que m’a pensé fut expliqué sur 3 post.
Sinon, es-tu exemplaire niveau climatique? 😉

juuhuu
Invité

Séb n’a pas tout à fait tort, il y a souvent de la formulation un peu générique balancée au tout venant dans les articles.. Néanmoins il y a bien pire en novlangue 🙂

Pour le reste, le coup de la TVA, c’est pas mal. Néanmoins tous ces avantages sentent bien la carotte, une fois que ça se démocratise, bing dans ta face, et ça n’a plus aucun intérêt…

beniot9888
Invité

A part « tu fais de la novlangue » ce qui ne veut rien dire de précis, tu n’as rien dit.

Et non, je ne suis pas exemplaire au niveau climatique.

seb92
Invité

C’est ce que l’on appelle la novlangue.
Ça veut rien dire « être exemplaire niveau climatique » mais on comprend quand même 😉

bzep
Invité

Brao la Norvège mais c’est un article qui va dans le mauvais sens ! Où est le problème ? Est-ce que faire des efforts pour moins émettre du co2 est un problème à part pour les multinationale et les gouvernement qui se sucrent sur notre dos ? Bref, qu’on en fasse autant dans les tous les pays du monde et on respirera mieux ! Faire des campagnes antitabac c’est bien mais faire des campagnes contre les rejets co2 c’est aussi bien !

Sophie
Invité
T’as raison [modéré]… Les véhicules électrique c’est forcément bien chez le plus gros producteur européen de pétrole où le niveau de vie et ne nombre d’habitants au km2 n’a rien a voir avec le tiers monde européen qu’est la France et ses amis latins. Un véhicule électrique ne rend pas moins cons… La photo d’illustration en est un bel exemple. Je hais les couloir de bus, mais force est de constater qu’ils sont nécessaires pour garantir une qualité de service aux transports en COMMUN. Ces voies ne devraient jamais être « embouteillées » pour quelque raison que ce soit par des privilégiés… Lire la suite >>
Herrhesser
Invité

Je ne voudrais pas faire mon chieur, mais le mot « novlangue » est masculin, contrairement à ce que l’on peut lire un peu partout, y compris chez les redresseurs de torts invétérés.

LE novlangue provient de l’imaginaire Orwellien, plus précisément du livre « 1984 ».

Doeds
Invité

Enfin un peu de culture, merci, je voulais faire la correction également

seb92
Invité

Merci Pour la précision.

beniot9888
Invité

Puisqu’on en est à préciser, c’est le novlangue. Pas le novlang.

(Celui à qui ce commentaire s’adresse se reconnaîtra peut-être)

seb92
Invité

Beniot, je l’ai écris de la bonne façon la 1ere fois 😉
Par contre ça me fait plaisir que tu ais fait des recherches 😉

beniot9888
Invité

J’avais lu le livre.

fredditfre
Invité

Il est clair qu’en France la RATP se serait mise en grève depuis longtemps avant même de râler …

fistulinside
Invité

Lorsque la RATP sera rachetée par Vinci vous serez content de ne plus avoir de grèves et d’avoir des tarif multipliés par 3 pour un service encore moins bon…

seb92
Invité

+100 fustilinside, bravo.

pedro
Invité

Aujourd’hui la ratp c’est cher ca pue et c’est souvent perturbé par des feuilles mortes sur les rails l’automne.
Si Vinci rachete et investit, pourquoi pas.

fistulinside
Invité

Trouve un exemple ou Vinci investit pour un service, Vinci se fait du blé pour ses actionnaires avant tout. Même les parkings pour co-voiturage aux abords des autoroutes sont payantes, même l’accès au Mont Saint Michel territoire de la République est devenu payant ! Vinci c’est une honte.

wpDiscuz