Accueil Actualités Entreprise BAIC s’offre 70% de Changhe

BAIC s’offre 70% de Changhe

78
0
PARTAGER

La reprise du petit constructeur Changhe par BAIC (Beijing Auto) est à présent officielle. Pour une somme que l’on peut qualifier de dérisoire, BAIC met surtout la main sur les capacités de production et un nouveau partenaire étranger.

Depuis plusieurs mois, Changhe fait savoir qu’il compte se séparer de Changan qui a racheté la marque en 2009. Et BAIC est annoncé depuis quelques temps déjà comme le repreneur. Le temps de négocier l’accord final et d’obtenir toutes les autorisations, et la vente est à présent effective. Pour 80 millions de yuans (10 millions d’euros), BAIC rachète donc 70% de Changhe au gouvernement de la province du Jiangxi qui a opéré la séparation avec Changan en octobre.

En contrepartie de ce prix dérisoire, BAIC devra accroître la capacité de production dans la province. De 270.000 aujourd’hui, elle devrait passer à 500.000 en 2017, avec des investissements de 13 milliards de yuans (1,5 milliard d’euros) partagés avec le gouvernement. Et ce n’est pas fini, car de 2018 à 2019, 14 nouveaux milliards (1,7 milliard d’euros) pour faire passer la capacité à un million d’unités.

Un plan ambitieux pour une marque qui a écoulé à peine 100.000 véhicules en 2012. En comptabilisant aussi les véhicules nés de la co-entreprise avec Suzuki. Il ne s’agit pas des modèles phares de la marque japonaise (Wagon R+, Liana et Landy), mais la restructuration pourrait engager Suzuki à développer sa gamme. Les produits écoulés sous la marque Changhe sont la petite berline Ideal (notre illustration, design Bertone) ainsi que les utilitaires Freedom et Fortune (issu de la gamme Changan et qui pourrait donc disparaître).

Source : BAIC

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz