Accueil Actualités Entreprise PSA préparerait une augmentation de capital, avec entrée de l’Etat et de...

PSA préparerait une augmentation de capital, avec entrée de l’Etat et de DongFeng

158
39
PARTAGER

Les dernières informations concernant l’avenir de PSA ne font plus seulement écho d’une entrée au capital du chinois DongFeng, mais aussi de l’Etat. Le tout via une augmentation de capital de 3 milliards d’euros qui laisserait aux deux nouveaux actionnaires une part non négligeable du groupe français.

La situation financière de PSA reste critique malgré les différentes cessions, l’entrée au capital de GM ou les garanties apportées par le gouvernement à PSA Finance. Le groupe recherche donc une nouvelle solution pour garantir son avenir. Si l’on évoquait il y a quelques jours l’entrée au capital du partenaire chinois DongFeng, c’est à présent l’Etat qui entre en scène. Car il pourrait lui aussi participer à une augmentation de capital, à un niveau équivalent à celui du groupe chinois. Une sorte de garantie face aux craintes que peuvent faire naître cet important changement de structure capitalistique.

Ce qui semble évoqué (une délégation du gouvernement et de PSA serait en Chine pour négocier) est une augmentation de capital de l’ordre de 3 milliards d’euros. Une telle augmentation, rapportée à la capitalisation actuelle du groupe, donnerait entre 20 et 30% de participation à chacun des deux participants (pour l’Etat, plus que sa participation au capital de Renault – 15,1%). Une augmentation de capital qui diluera mécaniquement la part des autres actionnaires de référence qui ne participeront pas. La famille Peugeot  qui est déjà passée de 30,96 à 25,4% avec l’entrée en scène de GM passera sous les 20% (proche de 15%?) et perdra le contrôle du groupe. GM de son côté verra sa part de 7% ramenée à moins de 5%.

En échange de son entrée, DongFeng gagnerait aussi un élargissement de sa coopération, au delà des frontières chinoises, à l’image de ce que fait SAIC avec GM (plateformes et moteurs communs, Inde…).

Une des interrogations que pose ce partenariat est le rôle futur de GM, qui a refusé se souscrire à une nouvelle augmentation de capital. Les accords entre les deux groupes mettent une limite à 10% à tout entrée au capital de nouvel investisseur… Ce qui donnerait le droit à GM de se retirer sans pénalités. Ce que pourrait exiger SAIC, partenaire de GM en Chine. Se pose aussi la question de la réaction de l’autre partenaire chinois de PSA, Changan. De leur côté, les constructeurs partenaires de DongFeng (Honda, Kia, Nissan, Renault) ne peuvent pas se retirer sans gros dommages pour leurs affaires en Chine…

Source : Les Echos

Lire aussi : Dongfeng réfléchirait à une prise de participation de 30% dans PSA

Poster un Commentaire

39 Commentaires sur "PSA préparerait une augmentation de capital, avec entrée de l’Etat et de DongFeng"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Thomas
Invité

Que vont devenir les projets avec Opel ????

François
Invité

Deux options sont possibles :
– PSA et GM considèrent que les projets communs n’en sont qu’à leurs débuts et ils stoppent tout.
– PSA et GM considèrent une coopération technique, personne n’est obligé de prendre des parts chez personne pour cela, toujours intéressante financièrement et n’annulent rien du tout. SAIC ne serait pas fâché puisque de toute façon seul le marché européen, où ce Chinois est absent, serait concerné.

Liam
Invité

Peut etre que psa aura enfin acces a de nouvelles technologies grace aux chinois , afin de rattrapper leur 10 ans de retard .

Prions pour eux …

SAM
Invité

Comme Daimler a pu profiter des liquidités de l’Arabie Saoudite (second actionnaire) ou comme VW AG qui ouvre son capital aux pays du Golf avec les mêmes garanties prises par PSA. Les allemands le font pourquoi pas les français…

JiFa
Membre

On entend régulièrement ce fameux dix ans de retard…… tu parles de quoi exactement tu peux étayer? ou c’est juste une stupidité gratuite balancée de façon automatique à chaque article?

SGL
Membre
Quelle sacrée pince sans rire ce @liam ! PSA et ses dix ans de retard ! Décidément tu as beaucoup d’humour, tu es un virtuose du second degré, @liam. Ils font fort Peugeot d’être les N° 1 en Championnat du monde des voitures de sport ces dix dernières années, avec leur retard de « dix ans» techniques. Ils font fort, aussi Citroën d’être les N° 1 en Championnat du monde des rallyes également avec leur retard de « dix ans» techniques. PSA est le meilleur dans tous les domaines où ils se sont engagés pleinement ! Dis-moi @liam, et Renault… Lire la suite >>
SGL
Membre

Surtout qu’il est bien connu comme dit @liam, les Chinois sont en avance de dix ans sur les techniques en matière d’automobile et qu’il est bien connu aussi que le monde entier copie les « avancées » technologique et design des chinois.

bzep
Invité

Je ne pense pas que PSA ait dix ans de retard il ne faut pas exagérer en hybride diesel il a même de l’avance ! D’autre part il n’y a pas besoin d’être un gros actionnaire voire même pas l’être pour avoir des projets et des recherches commune avec GM. Si on prend l’exemple de renault/nissan et daimler ils doivent avoir des participations croisées de l’ordre de 3% et ils coopèrent très bien

arbracam
Membre
Ca sent tres mauvais en tout cas. L’etat prend participation pour limiter la casse concernant l’emploi direct et des tiers Francais, mais en aucun cas pour redresser Peugeot (maintenir l’emploi en France et augmenter le chiffre d’affaire qui ne va deja pas bien est impossible). Quand a DongFeng, il a tout a gagner a recuperer les biens de Peugeot en Chine et produire egalement en Chine. Biensur l’etat en tant qu’actionnaire se contentera du pire et fera tampon pendant un temps, mais les autres ? Si les dividendes n’arrivent pas, ils quitteront le navire et DongFeng se fera une joie… Lire la suite >>
juuhuu
Invité

Pas forcément, le rapprochement Tata/Jaguar est plutot un bon précédent alors que tout le monde criait au loup…

arbracam
Membre

Jaguar n’est pas un generaliste et le coup de main d’oeuvre vis a vis du produit final en est donc reduit.

juuhuu
Invité

Justement le grand écart que représentait Tata/Jaguar était autrement plus infamant au moment ou cela c’est fait.

C’est pas nécessairement gagné pour Peugeot, m’enfin j’ai envie de dire que ça ne pourra pas être pire. C’est un poil mauvaise langue mais ça peut donner quelques orientations un peu nouvelles… A voir

Thibaut Emme
Admin

@juuhuu ; avec Tata/JLR c’était aussi (et surtout) la revanche de l’ancienne colonie britannique sur l’empire 😉

juuhuu
Invité

Je ne dis pas le contraire, et ça a marché tant mieux. En procurant des éléments et de la sève neuve. C’est exactement ce qu’il faut à Peugeot qui a trop sorti de Merguez

Gianni
Invité
PSA perd structurellement 1,5 milliards d’euros par an…. malheureusement pour Flamby, le problème se reposera pour PSA dans deux ans….. juste avant les élections. A quoi cela rime de renflouer un puit sans fond. PSA devrait licencier massivement pour sauver ce qui peux l’être, tant pis si Flamby et ses ministres ne sont pas contents. Les chinois n’ont jamais repris avec succès un autre groupe automobile étranger….. parce qu’ils n’ont qu’une courte vue dans les affaires… à gérer à la petite semaine, on n’a pas la vista et donc c’est la faillite assurée ! Je ne parle pas de Volvo,… Lire la suite >>
bzep
Invité
PSA pourrait justement apporté cette « longue » vue et son savoir faire en échange d’un marché en plein développement en Chine et plus largement en Asie du sud est. Dommage que gm ne l’aide pas aux Etats Unis ! Pour l’Afrique psa peut et a les moyen de s’y implanter durablement avec dongfeng, c’est le prochain gros marché mondial mais il faut y être aujourd’hui, ça commence Nissan/renault commence déjà fortement et on sait que renault a souvent un coup voire plusieurs d’avance… à suivre. Pour le reste je pense qu’il faut croire au potentiel de Peugeot sinon ça voudrait dire… Lire la suite >>
bb
Invité

@Gianni,

Tes reves de voir Fiat racheter PSA, tu peux te les mettre là où je pense.
La famille Peugeot comme beaucoup savent que Fiat n’a absolument rien à offrir à PSA.
Une alliance franco-chinoise serait une belle opportunité pour les futurs échanges commerciaux entre la France et la Chine. Ca serait la premiere grande alliance industrielle de la Chine avec un autre pays étranger. De quoi permettre des relations de confiance économiques bien meilleur avec ce pays.

Et ensuite j’aimerai que tu nous donnes tes sources où tu as entendu une future fusion GM-Fiat/Chrysler

arbracam
Membre

@bb
Ce n’est pas une alliance, il n’y a pas d’echange de part d’action, mais bien un achat de la part de DongFeng. La famille Peugeot a retire ses billes en ouvrant le capital a l’actionnariat exterieur et ainsi relancer la valeur de l’action pour investir par la suite. Mais ca n’a pas suffit en ne cherchant pas d’alliance ils se sont tires une balle dans le pied.
Je suis d’accord avec Gianni, si l’info est juste, les rats (la famille) quitteraient le navire en passant a 20%.

Bruce
Invité

Gianni + 1

Tu m épate 🙂

Plus fort que toi >>> y’a pas 😉

wpDiscuz