Accueil Ecologie Total promet de ne pas augmenter les prix de l’essence

Total promet de ne pas augmenter les prix de l’essence

65
5
PARTAGER

Attaqué par des associations de consommateurs, Christophe de Margerie, le PDG de Total, a promis que ses stations-services ne procéderaient à aucune augmentation de prix de l’essence lors de la période des départs en vacances.

Durant la semaine, Total a été la cible d’associations de consommateurs qui ont dénoncé des marges anormalement élevées sur le prix de l’essence. Lors des Rencontres Economiques d’Aix, le patron de Total a répondu : « C’est normal, on est début juillet, tous les débuts juillet il y a ce genre de remarques. Les associations de consommateurs font leur travail et s’assurent que nous faisons bien le nôtre ! »

Christophe de Margerie assure que sa société ne cherche pas à profiter de la hausse de la demande due à la période des vacances : « On est tellement malins que, quand les Français partent en vacances, on va augmenter les prix pour se rendre sympathiques? C’est évident que non. On fait attention justement à ce qu’il n’y ait pas de hausses à ce moment-là. Surtout avec un prix du pétrole qui n’est pas trop élevé, il n’y a pas de raison de voir monter les prix à la pompe, et je crois d’ailleurs qu’ils ne montent pas. »

Si le prix du Super était inférieur à 20 centimes par litre avant le milieu des années 1970, il était possible d’acheter 3 litres contre une heure payée au SMIC/SMIG en 1970. C’est deux fois plus aujourd’hui avec 6 litres par heure travaillée.

Et aussi : Prix des carburants : 2 euros le litre, c’est pour…aujourd’hui

Source : AFP
Photo : Total

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Total promet de ne pas augmenter les prix de l’essence"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Bruce
Invité

Avec la te tete du mec en photo c’est sur qu’on va croire tous se qui est dit 🙂 🙂

wizz
Membre

bruce
ne traine pas sur les sites automobiles
avec tous les rappels du groupe Fiat, ils ont besoin de main d’oeuvre dans les concessionnaires
et puis il y a Alonso qui attend que tu viennes pour pousser sa voiture stoppée en bord de piste après la course

wizz
Membre

« Si le prix du Super était inférieur à 20 centimes par litre avant le milieu des années 1970, il était possible d’acheter 3 litres contre une heure payée au SMIC/SMIG en 1970. C’est deux fois plus aujourd’hui avec 6 litres par heure travaillée. »

j’ai bien aimé cette conclusion
ça permet d’éviter les éternels « c’était mieux avant »

quelques chiffres pour ceux à qui ça intéresse

http://www.cdg-64.fr/Cdg/Gesp/Documents/SMIC_HISTO_1980.pdf

http://www.developpement-durable.gouv.fr/energie/petrole/se_cons_fr.htm

fusionner le tableau excell du smic avec celui du prix des carburant
rajouter une nouvelle colonne « prix du litre par rapport au taux horaire du smic »
ensuite, en faire des belles courbes
c’est très intéressant

fistulinside
Invité

Merci mon maître De Margerie, vous êtes trop bon mon maître De Margerie, que ferions nous sans mon bon maître….

pedro
Invité

Il me donne envie de manger du roquefort societe.

wpDiscuz