Accueil Concept car Genève 2013 : Rinspeed MicroMax

Genève 2013 : Rinspeed MicroMax

95
4
PARTAGER

Avec ses concepts, Rinspeed tente chaque année au salon de Genève d’étudier des nouvelles formes de mobilité ou de services. Avec son style plus proche d’une cabine de téléphérique que d’une diva de la route, le MicroMAX est né d’une coopération avec le groupe Harman sur le thème de la mobilité urbaine connectée.

Avec MicroMAX, Rinspeed et Harman prolongent leur coopération et des idées déjà évoquées sur les concepts précédents. Outre son style cubique, il met en effet en avant une intégration à une conception globale de la mobilité urbaine, avec une connexion à ce que la firme allemande d’électronique grand public qualifie de « Swarm » (Essaim). Une connexion entre les différents usagers qui partagent en temps réel à la fois leurs besoins, leur destination, mais aussi les conditions de circulation, leur position, leur vitesse. Le tout permettant de combiner dans un seul outil une mobilité faisant appel aux transports publics, taxis, co-voiturage, auto-partage…

Dans 3m70 de long, le MicroMax accueille le conducteur et trois  passagers ainsi qu’une poussette par exemple. Des vélos peuvent être embarqués à ‘arrière. La position semi assise n’empêche pas une sécurisation des occupants, via un concept de siège et ceinture mis au point par TRW.

Un espace intérieur au sein duquel les différents occupants resteront connectés au « Swarm », dans une ambiance lumineuse, et chaleureuse (en témoigne la machine à café à disposition…). Face au conducteur, une instrumentation classique (VDO) mais aussi un large écran tactile de 19 pouces fourni par Harman.

Bien entendu, il s’agit d’un véhicule électrique. L’idée du concept n’est pas sa motorisation et Rinspeed ne s’étend guère sur ce sujet, évoquant simplement un ensemble propulseur similaire à celui d’un chariot élévateur, fourni par Linde. Le concept a été assemblé, comme les précédentes réalisations de l’artisan suisse, par Esoro.

2013_Rinspeed-MicroMax_012013_Rinspeed-MicroMax_032013_Rinspeed-MicroMax_022013_Rinspeed-MicroMax_312013_Rinspeed-MicroMax_162013_Rinspeed-MicroMax_182013_Rinspeed-MicroMax_582013_Rinspeed-MicroMax_392013_Rinspeed-MicroMax_412013_Rinspeed-MicroMax_482013_Rinspeed-MicroMax_422013_Rinspeed-MicroMax_36

Source : Rinspeed

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Genève 2013 : Rinspeed MicroMax"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Nono79
Invité

Et on ose dire que la MIA est moche!!! là on peut franchement se poser la question du Cx de l’engin?

Stefbanshee
Invité

Je me suis toujours posé la question comment Rinspeed gagnait sa vie ?

John
Invité

même question… Un proto par an à Genève mais après?

juuhuu
Invité

Vous oubliez toutes les Elise submersible pour James Bond les gars :))

wpDiscuz