Accueil Berlines La Citroën C4 L lancée en Chine

La Citroën C4 L lancée en Chine

263
13
PARTAGER

Si elle a bien été dévoile aux médias internationaux au salon de Paris, la Citroën C4 L n’a pas vocation a faire carrière dans notre pays. Sa première destination sera la Chine, où sa commercialisation a débuté. Mission ? Redorer l’image de la marque et rebondir sur le succès de la C-Quatre pour monter en gamme…

Outre la gamme DS, Citroën se doit d’être fortement présent sur le marché des berlines tricorps de segment C, qui représente près de la moitié du marché chinois… Un segment si vaste que plusieurs générations de modèles peuvent sans peine s’y côtoyer. Certains constructeurs (comme Hyundai) font ainsi vivre jusqu’à trois générations du même modèle en parallèle. Peugeot y dispose d’ailleurs à la fois des 307, 308 et 408.

Ainsi, alors que la C-Quatre (version locale de l’ancienne C4) vient de subir un facelift, la nouvelle génération arrive sous la forme de cette berline tricorps plus haut de gamme. De quoi faire monter Citroën sur le haut du segment, face à des Buick Excelle, Volkswagen Sagitar ou Hyundai Elantra Landong. Et viendra prendre la place de la C-Triomphe, qui continue toutefois à être proposé malgré sa diffusion très confidentielle.

Contrairement à la précédente génération, la nouvelle ne renonce pas au chiffre 4. Pourtant de mauvais augure en Chine. Mais cela n’empêche pas l’Audi A4L de se vendre comme des petits pains. A4L, C4L, l’intention de Citroën avec ce « L » est évidente. L’attrait des consommateurs pour les modèles allongés est connu, et Citroën tente d’en profiter sur le segment inférieur. Contrairement aux autres berlines tricorps du segment, la C4 ne profite pas de ses 4m62 pour proposer un volume de coffre record. La simple vue de la voiture montre clairement que ce sont les passagers arrière qui ont été privilégiés. Espace aux jambes, banquette plus inclinée pour plus de confort…

Elle doit aussi, comme le 3008 chez Peugeot, amorcer une évolution de l’image de la marque avec l’arrivée de mécaniques modernes. L’entrée de gamme débute avec un classique 1,6l de 117 ch, suivie du 1,6l THP de 163 ch. Côté transmission, adieu les boîtes auto à 4 rapports. 6 rapports pour les deux motorisations, et une boîte manuelle 5 rapports pour l’entrée de gamme. Le prix ? De 123.900 à 169.900 yuans (de 15.300 à 21.000) euros.

Source : Citroën

Lire aussi : Paris 2012 live : Citroën C4 L

Poster un Commentaire

13 Commentaires sur "La Citroën C4 L lancée en Chine"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
NomDeZeus
Invité

Pour une fois, je trouve que la déclinaison « sedan » est très jolie.

Je préfère cette C4L à notre C4 Européenne!

jr
Invité

plus réussis que l’ancienne le coffr fait moins rajouter au papier collant

Sam Suphi
Invité

Très jolie en effet ! Et pour une 4P en plus, chapeau !!!
Notre C4 est fade et a un profil trop lourd, de profil elle me fait penser à l’ancienne Fiat Bravo, c’est dire.
Mais faut dire aussi qu’elle ne doit pas faire trop d’ombre à la DS4, autrement quel intérêt de mettre plus cher ?

Navigator84
Invité

Adieu les vieilles ZX 4p !! Enfin de vrais modèles. Pas mal cette C4L.

Chelmi
Invité

C4L « hdg »pour la chine et pour nous européens, peut être la version Citroën de la 301″low cost »…
La roue à déjà bien tournée, mes amis…

Allegra
Invité
Elle aurait été exportée vers l’Europe, les gens ne l’auraient pas acheté… En France on aime pas les berlines tricorps, ce ne sont pas les exemples d’échecs qui manquent d’ailleurs. Et puis, si elle avait été importée en Europe, dix contre un que la différence de prix avec une C5 équivalente n’aurait été que de 1 500 à 2 500 €, ce qui invite franchement à préférer le haut de gamme. Il y a pas de secrets avec les berlines tricorps, ça ne marchera pas en Europe tant que le rapport motorisation/prix/équipement ne sera pas plus étudié. Très jolie voiture… Lire la suite >>
wpDiscuz