Accueil F1 F1 Abu Dhabi 2012: Raïkkonen trois ans après

F1 Abu Dhabi 2012: Raïkkonen trois ans après

206
44
PARTAGER

Trois ans après sa dernière victoire à Spa en 2009, Kimi Raïkkonen a renoué avec le succès à Abu Dhabi. Fernando Alonso décroche la seconde place devant Sebastian Vettel qui limite au maximum les dégâts au championnat.

Départ: A l’extinction des feux, Lewis Hamilton s’extirpe sans problème de sa pole position alors que Webber se rate complètement. Kimi Raïkkonen réussit le meilleur départ et saute quasi-immédiatement une ligne pour virer en deuxième position au premier freinage.

Tour 1: Senna s’accroche avec Hülkenberg. Alonso passe à l’attaque et déborde Mark Webber. L’Espagnol est déjà quatrième avec Maldonado en point de mire. Grosjean et Di Resta passent par les stands avec un pneu crevé chacun. Le Français s’est frictionné avec Rosberg alors que le pilote Force India a été victime de la confusion du départ.

Tour 2: Hamilton commet une petite erreur en ratant un freinage et Raïkkonen tente immédiatement sa chance mais ça ne passe pas.

Tour 8: Accrochage entre Rosberg et Karthikeyan. L’Allemand a violemment tapé le mur et la safety car entre en piste. Une rupture mécanique a brutalement ralenti la HRT au moment où la Mercedes était dans ses échappements. Rosberg n’a rien pu faire et s’est envolé au-dessus de la monoplace espagnole. Vergne et Grosjean profitent de la neutralisation pour s’arrêter au stand.

Tour 12: Gêné par un freinage violent de Ricciardo devant lui, Vettel est obligé de procéder à une manoeuvre d’évitement et vient taper un panneau indicateur en polystirène. Cela n’arrange pas son aileron avant, déjà abîmé après un contact avec Senna.

Tour 13: Vettel s’arrête pour remplacer son aileron.

Tour 14: La voiture de sécurité s’efface. Hamilton reste devant Raïkkonen et Maldonado. Alonso doit lutter pour résister aux attaques de Webber car ses pneus ne sont pas à température après ces tours à faible vitesse.

Tour 15: Hamilton frappe d’entrée un grand coup avec le meilleur tour en course en 1’47″886 soit 1″6 seconde de mieux que son poursuivant. Vettel passe Grosjean mais le pilote Lotus a chèrement défendu sa position.

Tour 18: Hamilton en 1’47″333. Son avance sur Raïkkonen s’élève à 3 secondes.

Tour 19: Coup de théâtre! Hamilton est au ralenti et abandonne dans l’herbe du circuit de Yas Marina. Un problème électrique semble être la cause de cet abandon. Désormais Raïkkonen est en tête avec 5 secondes d’avance sur Alonso qui vient de dépasser Maldonado.

Tour 22: Webber part en tête-à-queue en tentant de dépasser Maldonado. Il y a eu un léger contact entre les deux monoplaces.

Tour 23: Button trouve l’ouverture sur Maldonado et monte sur le podium provisoire.

Tour 25: Webber et Massa s’accrochent après une attaque de l’Australien. Déséquilibré sur un vibreur le Brésilien part en tête-à-queue.

Tour 26: Massa passe par les stands.

Tour 27: Vettel en 1’47″053. Il est septième.

Tour 28: Alonso s’arrête au stand.

Tour 29: Button au stand.

Tour 30: Pérez et Webber s’arrêtent.

Tour 31: Arrêt de Raïkkonen. Button en 1’46″495. Il menace Alonso. Vettel et deuxième et ne devrait plus s’arrêter mais sa fin de course s’annonce difficile dans ces conditions.

Tour 33: Meilleur tour en course de Raïkkonen: 1’46″055.

Tour 37: Finalement Vettel s’arrête et repart en tendres. Raïkkonen en 1’45″870.

Tour 38: Grosjean se fait dépasser par Di Resta puis par Pérez qui attaque immédiatement la Force India. Les deux hommes se frictionnent et Grosjean se retrouve en position d’attaquer le Mexicain. Les voitures se touchent et Webber se fait surprendre et harponne la Lotus. C’est l’abandon pour le Français et l’Australien et la voiture de sécurité reprend la piste.

Tour 42: Drapeau vert. Raïkkonen se maintient en tête avec plusieurs longueurs d’avance sur Alonso.

Tour 43: Pérez est jugé responsable de l’accrochage avec Grosjean et écope de 10 secondes de pénalité. Raïkkonen améliore encore le meilleur tour en course en 1’45″403.

Tour 45: Vettel est de plus en plus menaçant sur Button.

Tour 46: Raïkkonen en 1’44″963. Il a 3″2 secondes d’avance sur Alonso.

Tour 47: Alonso ne s’avoue pas vaincu: 1’44″816.

Tour 48: 1’44″631 pour la Ferrari. Encore deux dixièmes gagnés sur la Lotus.

Tour 49: 1’44″357. L’écart est tombé à 2″2 secondes entre les deux hommes de tête.

Tour 50: Encore un meilleur tour pour Alonso: 1’44″270.

Tour 51: Raïkkonen n’a plus que 1″7 secondes d’avance sur l’Espagnol. Vettel dépasse Button et monte sur le podium.

Tour 53: Alonso n’est plus qu’à une seconde de Raïkkonen mais cela sera tout de même difficile pour l’attaquer.

Arrivée: Victoire de Raïkkonen, la 19ème de sa carrière. Les trois premiers du championnat sont sur le podium avec Alonso deuxième et Vettel, inespéré troisième qui ne perd que trois points face au pilote Ferrari.

Classement:

1. Raïkkonen
2. Alonso
3. Vettel
4. Button
5. Maldonado
6. Kobayashi
7. Massa
8. Senna
9. Di Resta
10. Ricciardo

Championnat pilotes:

1. Vettel 255
2. Alonso 245
3. Raïkkonen 198
4. Webber 167
5. Hamilton 165
6. Button 153
7. Massa 95
8. Rosberg 93
9. Grosjean 90
10. Pérez 66

Championnat constructeurs:

1. Red Bull 422
2. Ferrari 340
3. Mclaren 318
4. Lotus 288
5. Mercedes 136
6. Sauber 124

Poster un Commentaire

44 Commentaires sur "F1 Abu Dhabi 2012: Raïkkonen trois ans après"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
TheStig
Invité

Bravo Kimi !!!

Bravo Lotus !!!

Depuis le temps qu’on l’attendait 😉

Jurassix
Invité

+1, c’est meritepour le pilote et l’ecurie.

Jean
Invité

Bravo Kimi !

xxx
Invité

Comme c’est bon ca !! Y en a peut être qui vont réussir a nous dire que Vettel a été malchanceux … Et merci a Perez de ne plus se sentir pisser et faire n’importe quoi au dépend d’un Grosjean qui avait pourtant été pas trop mal …

GREG
Invité

Oui il a été malchanceux, mais il s’en est sorti de manière incroyable.Sacré remontée.

xxx
Invité

Il est fort je ne dis pas, je ne suis pas un de ces imbécile « proquelqu’un » qui ne voit que ce qui les arrange, mais bon il a pu profité de 2 SC, avec ses 2 arrêts calés dedans, bonne stratégie certe, mais ca l’a aidé tout de même, sortir qu’il a encore été malchanceux, faut vraiment malhonnête.

GREG
Invité

Je pense avoir une bonne idée de qui tu fais allusion…Quelqu’un qui hurle FORZA dès que son héros gagne, mais quand c’est un autre, il dit : « c’est la faute à Grosjean ».
Je me trompe? 🙂
Bah toussa c’est le hasard de la course au final.

romain6115
Invité

bravo Kimi et bravo à toute l’équipe Lotus

belle course d’Alonso et de Vettel qui s’en sort vraiment bien avec sa troisieme place

dommage pour Webber, surtout pour son départ raté (comme d’hab)
peut etre devrait-il demander à Grosjean comment démarer comme un dingue…. (humour)

zak
Invité

Mangifique course. Dommage pour Hamilton, un très grand bravo pour Kimi Raikkonen qui permet à Lotus de remporter une nouvelle victoire après tant d’années…

Sebastien Vettel fait un très grand pas vers le titre après une formidable remontée de la 24ème à 3ème place. Le pilote allemand pourrait f’êter son troisième titre d’affilé dès le GP des USA à Austin s’il s’impose et que Fernando Alonso ne termine pas dans les 4 premiers… Je crois bien que Vettel a du dépasser un nombre record de concurrents en course (de 24 à 11, puis de 19 à 3), à vérifier.

wpDiscuz