Accueil Citroën PSA : vers une réduction du nombre de postes supprimés à Rennes...

PSA : vers une réduction du nombre de postes supprimés à Rennes ?

54
18
PARTAGER

PSA vient d’engager des discussions tripartites avec le gouvernement et les représentants syndicaux à propos du plan de suppression de postes qui doit entrer en vigueur en 2014 et voir la fermeture du site d’Aulnay et la suppression de 1400 postes à Rennes-La Janais. A l’issue du premier jour une piste « sérieuse » revoit ce nombre à la baisse en ce qui concerne Rennes.

Ce n’est pour le moment qu’une piste de travail mais elle semble suffisamment sérieuse pour que les officiels présents à la réunion la rendent publique. « Il a été évoqué par Philippe Varin, lors de la réunion tripartite ce jeudi après-midi, de rapatrier une partie de l’activité d’outillage sur le site de la Janais ainsi qu’une réindustrialisation. C’est-à-dire la conception et la réalisation d’outils servant à fabriquer les véhicules » annonce Loïg Chesnai-Girard, vice-président de la région Bretagne.

Ce rapatriement permettrait la sauvegarde de 400 emplois sur le site de Rennes-La Janais ce qui limiterait donc les suppressions à 1000 postes au lieu des 1400 prévues initialement. « C’est une annonce très positive. C’est déjà énorme de pouvoir sauver 400 emplois. En deux jours, on en a appris plus sur la situation de PSA que lors des derniers mois. Mais rien n’est résolu » annonce le représentant de FO, Pierre Comtesse. Les discussions devraient se poursuivre entre le Ministre Montebourg, le président Varin et les différents représentants syndicaux chez PSA.

Lire également : PSA reçoit l’aide de l’Etat et identifie 4 projets communs avec GM

Source : Ouest-France, Photo : PSA

Poster un Commentaire

18 Commentaires sur "PSA : vers une réduction du nombre de postes supprimés à Rennes ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
AZZURRA
Invité

Mer.. et les 7 Milliards d’Euros? Quel cinéma ce gouvernement, il gouverne ce pays avec un tel amateurisme qu’on va droit vers le mur, Peugeot le premier.

nicool
Invité

Pourquoi les 7 milliards? c’est quoi le rapport avec l’article?

Et perso je trouve cette annonce plutot bonne de voir Peugeot developper des outils de conception plutot que d’acheter des outils à l’étranger.

Membre
Ah, un umpiste comme on en voit tant montrer son aigreur d’avoir perdu le 6 mai dans els forumspolitiques ? Dans ce cas là, j’aimerais rappeler une info donné hier par Fillon dans le débat télévisé sur France 2 : Sarkozy a bel et bien demandé à Varin de repousser l’annonce de son plan social après les Présidentielle pour que cela n’entache pas son image de marque de bosseur, et que cela ne l’empêche pas d’être réélu ! Pas étonnant qu’il nous ai mis droit dans le mur le Nicolas, avec de telles pratiques ! Bon, maintenant on peut revenir… Lire la suite >>
carcassor
Invité

+1 Thibaut emme sur ton 2eme post.

philippe
Invité

Si je devais miser une pièce, je dirais que s’être foutu dans les pattes de ce pouvoir d’incapables idéologues va amener tout droit Peugeot à la faillite.

beniot9888
Invité

Je ne suis pas sur que PSA ait besoin de qui que ce soit pour se retrouver en faillite. Mais là, au moins, ils auront quelqu’un d’autre à blâmer. C’est pas ma faute, c’est le gouvernement français !

philippe
Invité

@ beniot9888 : respect, je crois avoir trouvé mon maître en matière de cynisme !! Après réflexion, je dois dire que tu as peut être raison : ils savent peut être que c’est foutu et ils veulent partager le fardeau de la débandade.

carcassor
Invité

@philippe
je crois que l’idéologie est un sujet que tu ferais mieux d’éviter au vu des coms’ nauséabonds que tu laisse parfois sur ce blog….

philippe
Invité

@ carcassor : moi aussi je t’aime beaucoup. Presque autant que tes coms, toujours tellement prévisibles et dénués d’intérêt… et qui ont moins le mérite de ne pas faire mal à la tête.

Nos professeurs de nos jeunes années nous avaient expliqué par le menu le cas de la sidérurgie française dont les grands patrons avaient profité de l’appui de l’Etat Mamma pour fermer le tout.

Bis repetita ???

carcassor
Invité

les 7 milliards sont une garantie, ils ne seront pas forcément versés, de plus, cela sauve des emplois… bon, c’est cher, est ce que cela vaut le coup..je en sais pas. mais au moins, ils tentent… de plus cela va créer ou sauver bcp plus d’emplois indirects que ces 400 postes.

lulu94
Invité

et ll’emploi de ceux qui ont decidé ces strategies qui ont mené PSA
la ou il en est aujourd’hui
ils perdent pas leurs emplois

beniot9888
Invité

Au pire, ils auront un golden parachute et un camarade de promo de leur école prestigieuse pour leur trouver une place au chaud dans un conseil d’administration…

Ils ont des responsabilités ! Des emplois sont en jeu ! C’est pour ça qu’on les paye autant. Même si ce n’est jamais le leur, d’emploi, qui se trouve dans la balance…

AZZURRA
Invité

Pour les franchouillards:
http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/10/24/l-aide-de-l-etat-a-psa-est-mal-vue-en-allemagne_1780113_3234.html

PSA est une entreprise privée, l’état n’a pas à y mettre ses doigts même pour sauver des emplois, une entreprise qui n’est pas rentable doit déposer son bilan sans l’aide de l’argent public.
C’EST LA REGLE EUROPEENNE MEME POUR LES FRANCAIS. Ciao belli

DUBAI
Invité
Tu dis cela sans doute en tant que fonctionnaire irresponsable. L’ Europe de la CECA ça cela avait du sens ainsi que celle de 1992. Actuellement tu défends un modèle où des non élus dictent aux états d’ être irréprochables en n’ intervenant pas dans l’économie et dans le même temps ouvre grandes les portes à des productions Asiatiques provenant de pays dont le protectionnisme viole les règles élémentaires de l’ OMC… Tiens tiens, pour quelle raison ces énarques de Bruxelles se hatent lentement à faire en sorte que ces lobbys extracommunautaires respectent les règles ? C’est sans aucun doute… Lire la suite >>
wpDiscuz