Accueil Fiat Essai Fiat 500L, Live (2/3)

Essai Fiat 500L, Live (2/3)

175
6
PARTAGER

La TwinAir 105 ch sera pour plus tard. Car c’est dans son cœur de gamme que nous avons essayé la 500L, moteur diesel 1,3l JTD de 85 ch et finition Easy. Une petite familiale au style enjoué, mais placide sur la route.

Notre 500L rouge avec toit blanc ne passe pas inaperçue dans la circulation. A la fois par ses couleurs que sa hauteur qui la fait sortir du lot. Une fois installé en tenant tant bien que mal de trouver une bonne position de conduite, le moteur JTD démarre, et reste assez discret à bord.

Opter pour le diesel dans la famille 500L, c’est choisir non seulement le moteur le plus cher, mais aussi le moins puissant. 85 ch, contre 90 au 1,4l Fire et 105 au TwinAir. En attendant le 1,6l JTD de 105 ch en début d’année prochaine. 85 ch et 200 Nm, une boîte 5 vitesses et 1315 kg, à vide. Pas de mystère, cette 500L n’est pas un foudre de guerre. Le terme placide utilisé en introduction lui convient bien. Pas anémique non plus, mais manquant un peu de souffle. Mais il faudra jouer du levier de vitesse pour relancer la machine dans les faux plats, s’insérer dans la circulation…

La boîte longue sur les derniers rapports permet d’abaisser les émissions de CO2 (110 g/km) et la consommation. Le cycle mixte est fixé à 4,2 l/100 km, et nous avons achevé notre essai avec une moyenne de 4,9 l/100 km. Avec un mélange de ville, petites et grandes routes, et sans faire particulièrement attention. Au final, il correspond au profil, une voiture économique pour un usage plutôt urbain.

Confortable, la suspension filtre bien les irrégularités, saignées, plaques d’égout et autres ralentisseurs. Le confort a clairement été privilégié, logique sur une familiale. Le roulis prononcé dans les virages en témoigne. La direction profite du mode City pour les manœuvres, et ne souffre aucune critique particulière sur route, pas plus que le freinage.

2012_Essai-Fiat-500L_032012_Essai-Fiat-500L_082012_Essai-Fiat-500L_162012_Essai-Fiat-500L_242012_Essai-Fiat-500L_202012_Essai-Fiat-500L_052012_Essai-Fiat-500L_552012_Essai-Fiat-500L_522012_Essai-Fiat-500L_582012_Essai-Fiat-500L_512012_Essai-Fiat-500L_562012_Essai-Fiat-500L_57

Lire aussi :
Essai Fiat 500L, Large (1/3)
Essai Fiat 500L, L’addition (3/3)

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Essai Fiat 500L, Live (2/3)"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Bruce
Invité

Fiat ils ont tout compris:-)
La Fiat 500 pour les jeunes fille branchée 🙂
La 500 abarth pour les jeunes pressé et qui ont du caractère 🙂
La 500 L pour les filles branchée et les papa qui veulent pas ce retrouvé dans un utilitaire:))
Fiat des idées de génies ^^

Marcel
Invité
j ai enfin essayé cette petite voiture qui n est pas si économique que ca,vu ma corpulence je me sentais très a l étroit au volant,ce que je retiens c est un peu comme Frederic,a certain changement de vitesse surtout en 4 ième ca tombait flat dommage car le look retro est quand même accrocheur..la Hunday accent et la petite Yaris sont beaucoup moins gourmand coté pétrole.deplus la fiat roule avec un indice d octane plus élevé,donc plus chère a la pompe,ca été quand même intéressant de revenir a des performances très minime, surtout que plus tard j ai essayé… Lire la suite >>
Verslefutur
Invité

1315 kg, c’est un veau !!
Dans la même catégorie, la Toyota Verso-S pèse entre 1070 kg et 1200 kg selon les finitions.

Il faudrait dire à Fiat que les constructeurs s’améliorent en allégeant leurs voitures

sba
Invité

carton assuré ! surtout en 7 places ! moi perso je suis prêt à larguer mon renault espace 🙂

dranseb
Invité

Euuuh tu passerais du coq à l’âne là, surtout en matière de confort !

pat d'pau
Invité

Ca evitera que tu passes pas la concession pour casse de bielle moteur 😉 bon courage avec ton moteu renault… les loueurs passent leur temps a faire des papiers de prise en charge pour casse moteur, casse turbo sur les derniers espace et scenic 3

wpDiscuz