Accueil Actualités Entreprise Lourde restructuration évoquée chez Iveco

Lourde restructuration évoquée chez Iveco

71
1
PARTAGER

Filiale de Fiat Industrial (au même titre que Kobelco, Steyr ou New Holland, liste non exhaustive) Iveco se retrouverait dans l’œil du cyclone au niveau industriel. Si aucun communiqué de presse n’est encore venu chiffrer l’état des lieux de cette lourde restructuration, le président Alfredo Altavilla aurait déjà annoncé la facture…

Restructuration et rationalisation se poursuivent chez Iveco. Après le site de Barcelone ou celui d’Avellino en Italie, cinq usine devraient être fermées à court terme.

Sans confirmations encore officielles sont ainsi listés les complexes allemands d’Ulm et Weisveil, les usines autrichiennes de Görlitz et Graz et le site français de Chambéry (à travers la division Camiva) à hauteur ici de quelques 170 salariés auxquels on devrait faire une proposition de reclassement. La facture sociale globale se chiffrerait à un peu plus de 1 000 salariés.

Alfredo Altavilla aurait aussi indiqué qu’aucune coupe ne serait effectuée dans les différents investissements déjà prévus. Enfin, les activités devraient être regroupées en Allemagne. La morosité ambiante du large secteur automobile européen combiné à des projections peu réjouissantes se poseraient comme les causes avancées de cette restructuration.

Source : Ansa, AP et Automotive News.

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Lourde restructuration évoquée chez Iveco"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Financier
Invité

Je note que la fermeture de 5 ateliers en Europe touchant 1.042 salariés est une LOURDE restructuration chez Iveco, cela est toujours très regrettable pour les personnes, mais ne représente que 1000/26200 soit moins de 4% des effectifs globaux.
Chez PSA, on est certains de plus de 10.000 suppressions d’emplois sur 100.357 en France, soit 10% mais ce n’est pas très lourd ?

wpDiscuz