Accueil Citroën WRC : première qualification demain

WRC : première qualification demain

51
2
PARTAGER

La Fédération Internationale de l’Automobile a voulu mettre un terme aux histoires de balayage qui pourrissaient les rallyes sur terre ou sur neige. A partir de demain, en Suède, une séance de qualification va permettre aux équipages de choisir leur position de départ.

Après le shakedown raccourci (rebaptisé Essais Libres, sur deux heures avec deux passages maximum), ce jeudi matin sera marqué par la toute première spéciale qualificative de l’histoire du Championnat du Monde.

Après les essais libres, les pilotes P1 et P2 (soit les pilotes des WRC + Sébastien Ogier) prendront le départ de la spéciale de Qualification (la même) dans l’ordre du classement en cours du Championnat du Monde des Rallyes Pilotes avec un intervalle de deux minutes entre chaque voiture. Les Commissaires Sportifs décideront de l’ordre des pilotes qui n’ont pas été classés lors du précédent Championnat du Monde des Rallyes pour Pilotes.

Les concurrents choisiront ensuite leur position de départ pour le premier jour du rallye en fonction des résultats de la spéciale de Qualification. Le pilote le plus rapide choisira sa position en premier, ensuite le deuxième, suivi du troisième, etc. Dans le cas du Rallye de Suède, ils seront 22 P1 et P2.

Un concurrent dont la voiture n’est pas en mesure de terminer les essais libres, la spéciale de Qualification ou le secteur de liaison suivant devra attendre que les organisateurs amènent la voiture à la fin de la spéciale une fois la séance terminée. Tout pilote qui n’achève pas correctement la spéciale de Qualification choisira sa position en dernier. Si plusieurs pilotes n’achèvent pas la spéciale, les positions seront choisies dans l’ordre de la liste de départ de la spéciale de Qualification. Le concurrent devra néanmoins participer à la cérémonie de départ.

Les pilotes P1 et P2 prendront le départ de la première section des jours suivants comme un groupe fusionné dans l’ordre inverse en fonction de leur classement général provisoire à l’arrivée de l’épreuve spéciale finale du jour précédent. Soit, pour la deuxième étape du Rallye de Suède : du 22e au 1er s’il n’y a aucun abandon durant la première journée. Suivront tous les autres équipages du 23e au dernier.

Pour la spéciale de Qualification, le chronométrage est effectué au millième de seconde. Les temps de la spéciale de Qualification ne compteront pas pour les résultats finaux de l’épreuve.

Régulièrement pénalisé par le balayage les années précédentes, Sébastien Loeb se réjouit des nouveautés du règlement sportif : « Je trouvais l’ancien système injuste, puisque le leader du Championnat était pénalisé au départ de chaque rallye. Désormais, je ne pourrai m’en prendre qu’à moi-même si j’ai une mauvaise position sur la route. Ce ne sera pas évident de choisir le bon ordre de départ. En Suède, les premières voitures créent une couche de glace pilée qui réduit l’adhérence dès qu’on s’écarte un peu de la trajectoire. Mais partir en premier peut être handicapant si une averse de neige tombée pendant la nuit vient recouvrir les spéciales de poudreuse. Il ne faudra négliger aucun paramètre. »

Et aussi :
WRC cherche promoteur
Un troisième Solberg débarque

Sources : FIA et Citroën
Photo : Citroën

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "WRC : première qualification demain"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Corwin
Invité

Cest très certainement une question bête, mais qui balaie la spéciale de qualification?

Thibaut Emme
Admin

Sauf erreur, les rallye commencent par un « shakedown »de 2 heures sur la spéciale avec la possibilité de faire 2 passages. Ensuite, ils s’élancent pour un passage de qualification dans l’ordre du classement du championnat.
Les pilotes choisissent leur ordre de départ en fonction de leur classement (le 1er choisit en 1er mais peut décider de partir 3ème le lendemain, et ainsi de suite).

wpDiscuz