Accueil Actualités Entreprise « Think Blue Factory » : le groupe VW veut réduire son empreinte environnementale

« Think Blue Factory » : le groupe VW veut réduire son empreinte environnementale

63
4
PARTAGER

Produire toujours plus mais aussi produire « plus vert ». Voici le crédo du dernier programme « Think Blue Factory » que vient de révéler le géant Volkswagen reprenant alors partiellement le déjà connu label Think Blue. On aura donc deviné que les ambitions seront alors les mêmes avec l’ambition de réduire son empreinte environnementale mais ici au niveau de l’outil de production.

En dévoilant son plan, Volkswagen martèle un chiffre : 25. Ceci correspond en réalité au pourcentage de diminution de son impact sur l’environnement via les différents sites de production.

« Grâce à l’efficacité croissante et la productivité de nos usines, la marque Volkswagen est déjà en phase avec ses objectif mais compte aller plus loin. En 2018, nous avons l’intention de réduire de 25 % l’impact sur l’environnement de nos sites de production« , confirme Hubert Waltl, un des membres du directoire de la marque allemande (photo).

Pour y parvenir, de nombreux axes de réduction vont intégrer ce plan comme les différentes économies d’électricité et d’eau, gaspillages divers, émissions de dioxyde de carbone, volumes des déchets, etc. L’ensemble des ces nouveaux standards de production plus propre seront déclinés sur l’intégralité des sites de production.

Source : VW.

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "« Think Blue Factory » : le groupe VW veut réduire son empreinte environnementale"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Nicolas
Invité

tant mieux

en espérant que les autres constructeurs emboitent le pas.

jurassix
Invité

Ca existe depuis pas mal de temps chez d’autres constructeurs, mais aussi beaucoup d’usine qui ne communiquent pas la dessus…

Verslefutur
Invité

Tiens, Volkswagen s’aligne sur Toyota
Historiquement, les Japonais ont intégré le facteur environnemental dans leurs lieux de production et mêmes dans leurs concessions (Toyota la Rochelle…)

wizz
Membre

Usuellement, ça s’appelle REDUCTION DES COUTS (qui inclue aussi du licenciement)

et ici, greenwashing oblige, ça devient réduire son impact sur l’environnement. Et ça, ça ne concerne pas uniquement Toyota ou VW ou n’importe quel industriel. Lorsqu’on a des factures de plusieurs millions d’euros d’électricité, alors la réduction de leur consommation d’élect n’est pas là pour faire du plaisir à l’environnement. Idem pour le reste (imaginez leur facture d’ordure/déchet, etc…)

wpDiscuz