Accueil Divers Carbon Motors dans une impasse financière ?

Carbon Motors dans une impasse financière ?

40
5
PARTAGER

Face aux géantes américaines boxant dans cette catégorie comme les Ford Police Interceptor ou Chevrolet Caprice Cruiser et autre Dodge Charger, la berline E7 du « constructeur » américain Carbon Motors pourra-t-elle résister ? Pourra-t-elle déjà tout bonnement voir sa production réellement lancée ? A voir alors même que le PDG de la société Carbon Motors vient d’adresser une lettre ouverte à nombre d’élus politique, dont Barack Obama, quant au déblocage d’un prêt…

Deux ans déjà que la firme américaine Carbon Motors a demandé un prêt de 300 millions de dollars à l’état américain via une enveloppe débloquée par le département à l’énergie. Et visiblement donc deux ans que le dossier s’enlise et n’avance pas.

Aussi les dirigeants de Carbon Motors viennent d’adresser une lettre ouverte à nombre d’élus politique pour les exhorter ici à faire pression là à débloquer les fonds ici encore à appuyer sur la fibre patriotique ou là autrement quant à évoquer le nombre d’emplois en jeu, Carbon Motors avançant le nombre de 10 000 embauches, ou encore l’impact environnemental réduit grâce au partenariat engagé avec BMW. Bref, on joue sur tous les tableaux.

« Nous avons besoin de votre aide pour concrétiser ce projet« , conclut William Santana Li dans cette missive. En cette période économique mouvementée, pas évident du tout que l’état (donc les contribuables) américain s’engage à travers ce prêt de 300 millions de dollars. De là à imaginer que le projet intégral proposé par Carbon Motors serait plus simplement pas des mieux ficelés…

A lire également. Carbon Motors E7 : 14 000 réservations, BMW fournira Carbon Motors aux USA et Carbon Motors a son site de production.

Source : Carbon Motors via Autoblog.

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Carbon Motors dans une impasse financière ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
François
Membre

Il faut dire que proposer un turbo diesel pour séduire sur place tient quand-même de la c*** pure et dure.

François
Membre
Volkswagen vend environ 40000 TDI / an et se montre très discret sur la rentabilité de l’opération « diesel aux USA », on se demande pourquoi. Par rapport aux ventes totales du groupe, sur les 11 premiers mois de l’année VW (la marque + Audi) ont vendu en gros 340000 autos. Des analystes prédisent que le mazout pèsera 10% des ventes totales de véhicules aux USA en 2020, ça pose deux problèmes à Carbon Motors : peser 10% du marché « police » sera t-il suffisant? j’en doute mais ce n’est pas le pire, le constructeur doit convaincre aujourd’hui une administration en pleine campagne… Lire la suite >>
François
Membre

Je fais une petite rectife, j’ai pas regardé la bonne colonne, les ventes 2011 de VAG aux USA approchent les 400000 unités.

wizz
Membre
Quand on regarde le pourcentage de voiture diesel vendues aux USA etd’en tirer une conclusion (succès ou non), il convient d’y prendre avec des pincettes. Car contrairement à l’Europe où l’offre diesel est présent sur toutes les gammes, tous les modèles, il n’en est pas de même aux USA, que ce soit chez AUdi-VW, chez BMW ou Mercedes. Seuls certains modèles sont proposés avec l’offre diesel. Il convient alors de comparer ce qui est comparable, c’est à dire la proportion de moteur diesel pour cette offre. Par exemple, Audi vend (quasiment) tous ses modèles aux USA. Mais seuls le Q7…et… Lire la suite >>
puitrabix
Invité

Pas forcement vu qu’audi and co commence à inonder le marché américain avec leur TDI….

Souvenez vous les chocs pétroliers….le diesel c’est pour les routiers et les artisans. 20 ans après 70 % des gens roulent en diesel…a moins qu’en France tout le monde soit artisan ou routier….

Si les americains commencent à rouler de plus en plus en diesel…je connais quelques pays du vieux continent qui vont tirer la gueule

wpDiscuz