Accueil Constructeurs Essai Mazda 5 1.6L MZ-CD (2/2)

Essai Mazda 5 1.6L MZ-CD (2/2)

425
5
PARTAGER

Équipée d’un nouveau moteur Diesel qui répond parfaitement au marché Européen, la nouvelle Mazda 5 est-elle à la hauteur de ses rivales au niveau de l’habitacle ? C’est en effet sans aucun doute sa modularité intérieure qui reste l’un des meilleurs atouts de ce monospace concurrent des 5008, C4 Picasso,C-Max, Touran, Scénic ou encore Zafira. Si la qualité perçue et la finition ont fait un bon en avant très significatif par rapport à l’ancien modèle, le niveau reste encore en retrait par rapport à nos standards.

La Mazda 5 reçoit une nouvelle planche de bord, un nouveau volant et une console centrale plus en phase avec sa génération. Grâce à ses deux portes arrières coulissantes – un technologie maitrisée depuis de nombreuses années par le constructeur – l’accès aux places est d’une facilité inégalée dans la catégorie. Le système Karakuri (voir vidéo) permet d’accueillir jusqu’à 7 passagers et offre un nombre de configurations très important : Bluffant !

http://www.youtube.com/watch?v=lMYhSFH4PVA nolink

Les deuxième et troisième rangées de sièges sont bien étudiées et offre l’un des longueurs aux jambes les plus grandes du segment. Nous regrettons tout de même l’assise du siège central et des deux sièges arrières qui risquent de poser problème lors de long trajet tant la qualité de la mousse semble limitée.

Destinée à accueillir des familles nombreuses, nous regretterons tout de même le manque de rangements. Ce n’est pas forcement le nombre qui fait défaut, mais bien la taille. La boite à gants en est d’ailleurs une parfaite illustration.

Au niveau des équipements, le constructeur a également décidé de gâter ses clients. Avec ce moteur, la Mazda 5 est proposée avec deux finitions : Élégance et Dynamique. La finition d’entrée de gamme (Harmonie) est réservée au moteur essence de 1.8 L. En plus de tous les systèmes de sécurité classique (DSC, TCS, ABS, EBD, EBA, ESS…ouf…), la version Élégance se démarque par la présence en série de l’aide au stationnement arrière. Très utilise sur ce genre de véhicule dont la visibilité arrière n’est pas forcément optimisée. Cette finition offre également des jantes 16 », des vitres teintées, les commandes au volant, des phares antibrouillard, un système Bluetooth, la climatisation automatique et tout un tas de choses qui rendent le voyage en famille bien plus agréable pour tout le monde sans avoir à ajouter je-ne-sais combien d’options.

En option sur la version Élégance (720 euros) et de série sur la Dynamique, Mazda propose un GPS TomTom dernière génération. Oubliez toutes les autres solutions proposées par les concurrents. TomTom est depuis un certain temps déjà l’un des meilleurs système de navigation et c’est ici le dernier modèle qui est intégré à la Mazda 5. Un écran de 5.8 », 4Go de mémoire, commande vocale, guidage dynamique, TomTom HD Traffic et recherche locale Google, tout y est. Un must !

En conclusion, ce moteur Diesel devrait permettre à la nouvelle Mazda 5 de trouver sa place sur le marché Européen et Français comme l’espère le constructeur Nippon qui opère actuellement un changement de stragégie. Son nouveau look lui promet également quelques coups de cœur et ses portes coulissantes offrent un accès inégalé aux places arrières. Bref une belle alternative aux Picasso et Scenic qui inondent nos routes.

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Essai Mazda 5 1.6L MZ-CD (2/2)"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Ben
Invité

Sur la photo de la boite à gant, c’est une bouteille de 33 ou de 24 cl ? Dans les deux cas, ça ne parait pas bien grand…

Est-ce qu’un toit panoramique est disponible ?

Sinon, les passepoils rouge sur le cuir noir, ça peut rendre pas mal, mais pas dans un monospace familial je trouve…

maurice
Invité

Pour être allé le voir sous tous les angles, et bien ce n’est pas une alterrnative au C4 grand picasso que je vais acquérir bientot. On ne tient pas à 3 sur la banquette arrière, la place du milieu est juste pour le fun et hyper inconfortable, comme beaucoup de monospace (nouveau C Max de Ford, Verso de Toyota. Le C4 c’est 3 vrai siège à l’arrière. Aucun n’en offre autant dans la catégorie. Sans cela, je l’aurais bien acheté ce Mazda 5

Sammousse99
Invité

Marc de pile

troiszabe
Invité

Mais non c’est les piles qui ont une marque de voiture espèce d’inculte

Sammousse99
Invité

Mac bidon canmaime

wpDiscuz