Accueil Aston Martin L’Aston Martin DBS Imperialwagen par Graf Weckerle

L’Aston Martin DBS Imperialwagen par Graf Weckerle

110
3
PARTAGER

Ultime vision d’une préparation du préparateur luxe hollandais Graf Weckerle que cette version du coupé Aston Martin DBS ici baptisé Imperialwagen et dont le patronyme ne laisse pas place à l’équivoque.

Comme de coutume les modifications extérieurs et intérieures ne sont pas si fortes que cela. Enfin presque en découvrant la nouvelle sellerie royale à bord aux motifs douteux.

Extérieurement on découvre encore ces jantes de 21 pouces aux motifs de fleurs de lys. Enfin sur le plan mécanique la puissance du V12 6.0 l grimpe à 560 ch. Baroque, toujours autant baroque. Alors mieux de la sorte le coupé britannique ? Pas évident…

Graf Weckerle Aston Martin DBS Imperialwagen-1Graf Weckerle Aston Martin DBS Imperialwagen-2Graf Weckerle Aston Martin DBS Imperialwagen-3Graf Weckerle Aston Martin DBS Imperialwagen-4Graf Weckerle Aston Martin DBS Imperialwagen-5Graf Weckerle Aston Martin DBS Imperialwagen-6Graf Weckerle Aston Martin DBS Imperialwagen-7Graf Weckerle Aston Martin DBS Imperialwagen-8

A lire également. Edo Competition mute une DB9 en DBS et Le coupé Aston Martin DBS par Edo Competition.

Source : Autoblog.it.

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "L’Aston Martin DBS Imperialwagen par Graf Weckerle"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Same Yumako
Membre

Waaah les jantes fleur de lys fallait oser !!

tetdebit
Invité

c’est au moins la troisième prépa de Graf Weckerle qu’on peut voir dans les colonnes du blog, et perso je trouve ça un peu répétitif… couleur spéciale, peite prépa, et toujours ces jantes bizzares…
disons qu’il en faut pour tous les goûts!

Invité

seguéla disait dernièrement…….un homme qui n’a pas sa rolex à 50 balais a raté sa vie…..pour situer le type, c’est un soixantehuitard, publicitaire (auteur de la campagne de mitterrand en 1981) et dont l’arrogance cupide et……… peut être aussi une libido un peu sur le retour hi hi hi se satisferaient de cette création pompeuse……………….bien loin dd l’âge requis hi hi hi et espérant être mieux disposé, je dirais que le luxe suprème c’est de vivre sans montre et q’un vieux pickup déglingué root a parfois une classe folle hi hi hi

wpDiscuz