Accueil Le Mans Series Acura (P2) s’impose en Le Mans Series

Acura (P2) s’impose en Le Mans Series

42
4
PARTAGER

Faut-il se réjouir de ce résultat si surprenant ? Réduite à seulement 5 unités, la catégorie LMP1 conservait en Hongrie quelques pointures (Rebellion, Oreca), mais n’aura finalement pas vu le vainqueur dans ses rangs. Essuyant à tour de rôle des problèmes, les prototypes pourtant les plus performants, ont du laisser la place aux « petites » LMP2. Après 1000km, soit 6 heures de course, 6 LMP2 se classent aux 6 premières places. Un résultat historique, certes, parce que inédit. Mais cette ultra domination montre aussi que les P1 présentes en Hongrie n’étaient pas les « ténor » de la catégorie, vus au Mans… Audi, Peugeot, Aston Martin, vous revenez quand en LMS ?

Tout débute normalement lorsque la course est lancée. L’Acura de l’équipe Strakka est logiquement débordée par les meilleures P1, qui ont plus de puissance. Rapides sur 1 tour, les P2 seront des animatrices de la course, mais sur l’espace d’un relais, puis de 6 heures, ce sont les P1 que l’on attend. Mais au moment ou la Peugeot 908 subit un problème de transmission, que Nicolas Prost sort, et que JC Bouillon s’accroche avec un autre concurrent, on se dit que la victoire d’une P1 tient en fait à un fil. Une ouverture pour Vanina Ickx et ses coéquipiers Franck Mailleux et Pierre Ragues ? Un problème d’alternateur survient, et c’est la Ginette Zytel de Miguel Amaral et Olivier Pla qui hérite de la tête. Là encore, l’endurance livre son verdict et touche l’équipe Portugaise.

C’est ainsi l’équipe Strakka qui se place au commandement. Avec une course sans fautes, et sans soucis techniques, les Anglais signent là leur première victoire au général. Une joie visible dans l’équipe qui a remporté, en juin, la catégorie LMP2 aux 24 Heures du Mans. Leventis et Watts n’arrivaient pas à cacher leur joie, en attendant Jonny Kane, qui a terminé la course. Beau succès pour une équipe discrète, travailleuse, et qui a sur gravir intelligement les échelons en Le Mans Series. Etriquée en P1 l’an passé, c’est vers un matériel éprouvé mais inédit en Europe que Strakka s’est tourné pour 2010. Un choix judicieux ! Il faut se réjouir de cette victoire, historique donc !

Larbre remporte le GT1 avec sa Saleen. En GT2, c’est encore une fois une Porsche qui l’emporte. Les résultats des qualifications pouvaient nous laisser croire que Ferrari allait largement dominer. Ce fut en partie le cas avec la voiture de Jean Alesi et Giancarlo Fisichella, les petits nouveaux du GT2. Mais comme en prototypes, les voitures de pointe vont avoir des ennuis. Felbermayr, toujours présent et régulier, décroche la victoire avec Lietz et Lieb. Félicitations à l’équipe CRS Racing, venue d’Angleterre, qui obtient une belle deuxième place devant la Porsche IMSA de Raymond Narac, que l’on avait pas vue à pareille fête depuis longtemps.

Résultats complets sur le site officiel.

Crédit photo : DPPI

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz