Accueil Ford Ford Explorer Terrain Management System

Ford Explorer Terrain Management System

48
5
PARTAGER

Le nouveau Ford Explorer, qui doit encore être dévoilé prochainement, devra démontrer que sa nouvelle conception ne se traduit pas par une diminution de ses aptitudes hors piste. Pour cela il recevra un contrôle électronique de la transmission intégrale baptisé Terrain Management System.

Depuis plusieurs générations, l’Explorer est basé sur un châssis échelle avec caisse rapportée. Une conception traditionnelle du monde du 4×4, qui sera abandonné par le nouveau venu qui partagera sa plateforme autoportante avec par exemple le Ford Flex ou le Lincoln MKT. Un changement radical, accompagné par une physionomie moins typée tout-terrain. Sa transmission sera elle aussi moins typée, avec l’absence de gamme courte. Même si les SUV restent bien souvent sur la route, Ford devra néanmoins montrer que l’Explorer conserve des aptitudes supérieures à celles d’un simple Edge. En outre, le marché Américain reste un gros consommateur de SUV en raison du niveau du réseau routier, moins développé en matière de routes asphaltées que l’Europe.

Ford compensera donc pas l’arrivée du Terrain Management System. Un système totalement comparable au Terrain Response de Land Rover (qui était encore dans le giron de Ford lors du début de la conception de l’Explorer). Le conducteur peut ainsi sélectionner via le bouton rotatif sis sur la console centrale entres les modes suivant : Normal (comme son nom l’indique), Hill Descent (assistance à la descente sans avoir à utiliser la pédale de frein), Mud (pour le terrains boueux), Sand (sable) et Snow (neige et adhérence faible).

Source : Ford

Lire aussi : Chicago 2010 : Ford Edge et Edge Sport

2011 Ford Edge Sport2011 Ford Edge Sport2011 Ford Edge Sport2011 Ford Edge Sport2011 Ford Edge Sport

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz