Accueil Actualités Entreprise Genève 2010 : le châssis alu évolué de la Fisker Karma

Genève 2010 : le châssis alu évolué de la Fisker Karma

50
1
PARTAGER

Alors qu’il ne cesse de repousser le début des livraisons de sa berline électrique rechargeable luxueuse, Fisker continue en parallèle de peaufiner son développement. Fisker Automotive annonce ainsi que le prochain salon de Genève sera l’occasion pour la marque de communiquer autour du châssis évolué en aluminium de la berline lequel « comporte de nouveaux seuils de rigidité et de résistance« .

Ainsi, les amateurs de technique pure se régaleront à la lecture des données communiquées par la firme US, Fisker précise avoir développé un châssis de type « space frame » de la Karma autour d’une motorisation hybride en série appelée Q-DRIVE (ça on le savait déjà).

Rappelons que sur le plan motorisation, ceci consiste en un moteur Ecotec turbocompressé de 2.0 l servant de générateur, une batterie au lithium-ion développée par A123 Systems et un moteur électrique de 403 chevaux monté à l’arrière. Concernant le châssis, Fisker Automotive donne davantage de précisions. « Bien que le châssis de la Karma lui donne la forme d’une grande berline, sa rigidité exceptionnelle se compare favorablement aux bolides sport modernes. En utilisant des alliages d’aluminium de séries 5000 et 6000 issus d’un intense processus d’extrusion, l’équipe d’ingénierie de Fisker a obtenu le meilleur équilibre entre taille et poids« , précise la marque.

Et de poursuivre : « Un tunnel hyper structural parcourant la ligne centrale de la Karma agit comme sa colonne vertébrale. En plus de contenir la batterie, il sert de pont entre les sections avant et arrière. Pour une résistance optimale, le châssis est unifié à l’aide de 79 mètres de soudures de précision et 1058 rivets auto-perçants. Chaque technique est employée de manière indépendante, uniquement au besoin, pour garantir une qualité et une durabilité maximales« .

Enfin, grâce « à des solutions intelligentes, le châssis de la Karma fournit également une sécurité maximale pour les occupants et une résistance aux impacts qui excèdent les normes internationales. La protection contre les chocs avant commence par une boîte tampon en aluminium trempé (en attente de brevet) qui détourne efficacement l’énergie loin des passagers. Son design unique permet de la remplacer facilement, ce qui diminue les coûts de réparation et par conséquent les primes d’assurance. Des composantes renforcées d’acier 600 dans les portières et les montants centraux offrent pour leur part une grande résistance en cas de collision latérale. Enfin, la batterie se trouve en plein centre de la voiture, ce qui la place le plus loin possible des zones d’impact« . Tout ceci sonne bien et donne encore plus de crédit à la Karma. Reste désormais à passer réellement la vitesse supérieure et ne plus se contenter seulement de déclarations pleines de bonnes intentions.

A lire également. Fisker Karma : retard à la livraison et Fisker quitte le Michigan.

Source : Fisker Automotive.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz