Accueil Actualités Entreprise GM/Opel : un nouveau geste pour l’emploi ?

GM/Opel : un nouveau geste pour l’emploi ?

39
0
PARTAGER

Tandis que la présentation effective du plan de restructuration d’Opel vient de nouveau d’être repoussée au mois de janvier prochain, quelques informations pointent avant cette date. Une semble plus importante que d’autres puisqu’elle concerne le nombre d’emplois appelés à être supprimés. Dans un premier temps, GM avait chiffré cette réduction du personnel dans une fourchette de 9 500 à 10 000 postes avant de revoir ce chiffre à la baisse et de prévoir « seulement » 9 000 emplois supprimés. Finalement les filiales Opel/Vauxhall seraient légèrement moins touchées.

Les derniers chiffres officialo-officieux indiquent en effet une fourchette d’emplois supprimés entre 8 300 postes, selon certains responsables de GM, et 8 700 postes si on se place du côté des syndicalistes allemands du constructeur au Blitz.

Par rapport au plan initial, la restructuration sociale serait donc diminuée de 1 700 à 1 300 postes ou de 700 à 300 postes vis à vis du dernier plan. En revanche il manque un  point concret pour savoir où ces emplois seront préservés. Sûrement pas en Allemagne, les sites ayant déjà bénéficié de récentes garanties. Pologne ? Espagne ? Angleterre ? Belgique ? Tous les doutes et l’ensemble des réponses seront levés en janvier prochain lors de la présentation du plan. Sauf si GM se donne de nouveau quelques semaines de réflexion complémentaire.

A lire également. Opel : GM sabre moins que prévu en Allemagne, Emploi Opel : des chiffres complémentaires et GM va faire payer cher la restructuration d’Opel.

A voir également. Galerie essai Opel GT.

184707184714184717184720184723184729184732184738184741184744

Source : Die Welt et Bloomberg.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz