Accueil Berlines Renault présente en détails sa Fluence

Renault présente en détails sa Fluence

43
13
PARTAGER

Après avoir présenté la Fluence au Salon de Francfort devant les objectifs du Blog Auto, Renault a publié de nouvelles informations sur sa future berline tricorps.

Destinée aux marchés européen, méditerranéen, roumain, australien et du Moyen-Orient, la Fluence succède à la Mégane quatre portes avec un style plus affirmée qui la distingue de la nouvelle Mégane. Cette Fluence a déjà débuté sa carrière en début d’année en Corée sous le nom New SM3 lancée par Renault Samsung Motors.

Quatre moteurs diesel (dCi 85, dCi 90, dCi 105, dCi 110) et deux essence (1.6 16v 110 et 2.0 16v 140) couplés à cinq boîtes de vitesses (deux mécaniques 5 et 6 rapports) et trois automatiques (double embrayage à 6 rapports EDC, la nouvelle transmission à variation continue CVT et une évolution de la boîte de vitesses automatique à 4 rapports sont proposés seront proposés lors de la commercialisation.

Dans ses proportions, la Fluence se rapproche d’avantage d’une Laguna (4695 mm) que d’une Mégane (4295 mm) avec ses 4620 mm, un empattement de 2700 mm, 1479 mm de hauteur et 1809 mm de largeur.

Point stratégique de cette voiture, le volume de coffre de 530 dm3 est parmi les meilleurs de la catégorie. Son accès est facilité par un seuil de chargement bas (727 mm) et par une large ouverture horizontale (1 020 mm).

A l’intérieur, Renault a apporté un soin particulier au traitement de l’habitacle pour confirmer sa progression dans ce domaine capital. Les nouvelles technologies sont largement employées avec la devenue traditionnelle carte d’accès et de démarrage mains libres avec fermeture à l’éloignement qui remplace la clef de contact, un système de navigation intégré à moins de 500 euros, des efforts particuliers sur le traitement sonore (insonorisation et ensembles autoradio), connexion et téléphonie Bluetooth.

http://www.dailymotion.com/swf/video/xajhsf

Les trains roulants s’inscrivent également dans la tradition du groupe avec un train avant de type pseudo-McPherson avec bras inférieur rectangle et barre antiroulis de 22 mm de diamètre. Le train arrière est un essieu souple à épure programmée. La flexibilité de ressort de suspension est de 19,5 mm/100DaN à l’avant et 20,2 mm/100DaN à l’arrière. L’angle de roulis spécifique, qui caractérise l’inclinaison du véhicule en virage et donc la capacité du véhicule à virer à plat, est de 0,42° pour une accélération transversale de 1m/s² alors que la moyenne du segment se situe à 0,45° selon le communiqué de la marque.

Avec des disques de frein ventilés de 280 mm à l’avant et de 260 mm à l’arrière, la Fluence freine en 39 m lors de freinages répétés effectués de 100 à 0 km/h.

La Fluence suit également la mouvance ‘verte’ avec des diesel eco² (label de la marque : des émissions de CO2 < 140g/km, une fabrication dans une usine certifiée ISO 14 001 à Oyak- Renault à Bursa en Turquie et la valorisation à 95 % de la masse en fin de vie et au moins 5 % de plastiques recyclés dans la conception).

Cette nouvelle Fluence sera disponible en novembre en Turquie et en Roumanie avant d’être progressivement distribuée dans 80 pays.

De cette Fluence, Renault déclinera deux autres versions : une Sport Way, un modèle sportif qui sera commercialisé en 2010 avec un spoiler avant, des baguettes latérales sculptées ton caisse, des bas-volets, une jupe, un diffuseur et un becquet arrière ainsi que des jantes en aluminium de 19 pouces couplés moteur essence 2.0 16v de 140 chevaux, et surtout une Z.E. électrique.

A lire également : Francfort 2009 live : Renault Fluence

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz