Accueil F1 F1 : Barrichello en pole au Brésil

F1 : Barrichello en pole au Brésil

40
18
PARTAGER

Lors d’une longue séance de qualifications de près de trois heures, Rubens Barrichello se place en pole position à Sao Paulo. Button est resté bloqué en Q2 et Vettel n’a pas passé Q1. Course à 18 heures en France.

Q1
La séance débute sous la pluie… Sebastian Vettel est le premier à prendre le risque de faire un temps. En 1’39 »694, il est à près de trente secondes de la référence sur le sec. Fisichella, Alguersuari, Rosberg suivent.

Fisichella part en tête-à-queue et cale dans le premier virage, drapeau rouge après quatre minutes.

Un quart d’heure plus tard, alors que les conditions s’améliorent très légèrement, la piste est à nouveau ouverte.

Lewis Hamilton est le premier en piste et bat le temps de Vettel de près de neuf secondes. La pluie se calme et permet à tous les pilotes (hors Fisichella, éliminé) d’améliorer.

A cinq minutes du damier, la pluie s’intensifie une nouvelle fois. Vettel, 17e, est piégé. Il améliore son temps mais ne peut faire mieux que 16e. Lewis Hamilton et Romain Grosjean partent en tête-à-queue quelques secondes plus tard. Vettel continue mais ne peut plus améliorer sa performance. Il partira de la huitième ligne demain !

16. Vettel (Red Bull)
17. Kovalainen (McLaren)
18. Hamilton (McLaren)
19. Heidfeld (BMW)
20. Fisichella (Ferrari)

Q2
La deuxième partie de la qualification débute sous la pluie. Les premiers  pilotes prennent la piste. Au moment de s’élancer pour un tour rapide, Tonio Liuzzi perd la contrôle de sa Force India en bout de ligne droite, tape le mur intérieur et termine sa course dans les pneus de protection. Le pilote n’est pas blessé, la monoplace est détruite. Drapeau rouge pour au moins trente minutes…

La session reprend plus d’une heure plus tard et le soleil fait son  apparition. Le dernier en piste signera certainement le meilleur temps.

Les quinze pilotes font au moins un tour. A cinq minutes du drapeau à damier, Nico Rosberg passe à son stand et opte pour des pneus intermédiaires. Räikkönen puis les autres (sauf Button) l’imitent.

Le leader du Championnat est pris à son propre jeu et termine au 14e rang de Q2 devant Liuzzi. Romain Grosjean est aussi éliminé. Nico Rosberg est P1.

11. Kobayashi (Toyota)
12. Alguersuari (Toro Rosso)
13. Grosjean (Renault)
14. Button (Brawn)
15. Liuzzi (Force India)

Q3
La dernière session débute sur une piste toujours largement humide. Les monoplaces embarquent l’essence pour leur premier relais en course. Webber passe en premier en 1’22 »621, performance battue par Sébastien Buemi. A mi-séance, Barrichello s’installe en tête avant l’amélioration de Kubica puis Trulli et Rosberg. La piste s’accélère.

A chaque passage, la pole change d’écurie. Alors que le drapeau à damier est présenté, Mark Webber est P1 mais les dix pilotes sont en piste.

Barrichello améliore en 1’19 »576. Sutil P3, Buemi P5, Räikkönen P5… Personne n’a pu approcher le Brésilien à domicile.

1. Barrichello (Brawn)
2. Webber (Red Bull)
3. Sutil (Force India)
4. Trulli (Toyota)
5. Räikkönen (Ferrari)
6. Buemi (Toro Rosso)
7. Rosberg (Williams)
8. Kubica (BMW)
9. Nakajima (Williams)
10. Alonso (Renault)

La grille de départ
1. Barrichello (Brawn)
2. Webber (Red Bull)
3. Sutil (Force India)
4. Trulli (Toyota)
5. Räikkönen (Ferrari)
6. Buemi (Toro Rosso)
7. Rosberg (Williams)
8. Kubica (BMW)
9. Nakajima (Williams)
10. Alonso (Renault)
11. Kobayashi (Toyota)
12. Alguersuari (Toro Rosso)
13. Grosjean (Renault)
14. Button (Brawn)
15. Liuzzi (Force India)
16. Vettel (Red Bull)
17. Kovalainen (McLaren)
18. Hamilton (McLaren)
19. Heidfeld (BMW)
20. Fisichella (Ferrari)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz