Accueil 20 ans déjà Les 20 ans de la MX5, tout un programme…

Les 20 ans de la MX5, tout un programme…

303
0
PARTAGER

Déjà 20ans que Mazda nous propose son petit cabriolet deux places. Avec plus de 700 000 exemplaires vendus depuis son lancement en 1989, la MX5 se classe en tête du hit parade des cabriolets les plus vendus dans le monde. A ce titre, nous ne pouvions pas passer à côté de cet anniversaire. C’est donc au travers d’un « Grand Reportage » que nous allons vous faire découvrir l’évolution de toute la gamme au cours de ces 2 décennies. Mettez votre casquette, vos lunettes, aujourd’hui on sort à découvert!

J’ai encore rêvé d’elle…

Apparue à la fin des années 80, la MX5 n’avait pour ainsi dire aucune concurrence à sa sortie, mais une lourde hérédité: Triumph Spitfire, Alfa Spyder, Lotus Elan, MG B… ces noms vous sont sûrement familiers. Dans les années 60, ces petits roadsters faisaient les beaux jours des Gentlemen Drivers du monde entier. Malheureusement, avec le temps, l’automobile plaisir sous sa forme la plus simple était vouée à disparaître… C’est dans ce contexte, que les ingénieurs de Mazda ont décidé de faire renaître de ses cendres cette époque révolue. Le cahier des charges était clair:

– Une architecture simple

– Deux places

– Une capote en toile manuelle

– Propulsion

Du classique, du connu, mais remis au goût du jour. La conception rudimentaire ainsi que la fiabilité partielle des « sixties », laisse place à la double triangulation, l’injection électronique, la direction assistée… Les ingénieurs de Mazda ont conçu la voiture avec comme seul but le plaisir de conduire. La « Miata » offre ainsi une répartition des masses parfaite (50/50) lui conférant un équilibre excellent. Couplé à un châssis précis, le roadster Japonnais peut aussi bien se conduire coude à la portière, qu’en mode « attaque » sur route sinueuse…. Et tout cela cheveux au vent!

Un, dos, tres…

Niveau esthétique, la Mazda n’est pas en reste, en reprenant tous les codes des best sellers des année 6O: Phares rétractables de la Lotus Elan, jantes Minilite, capote en toile… Avec des qualités dynamiques avérées et un design qui la rend toujours désirable 20 ans après, « l’Eunos » n’a pas tardé à conquérir le reste du monde. Tout au long de ces vingt dernières années, Mazda a su faire évoluer son cabriolet tant au niveau esthétique qu’au niveau technique sans en dénaturer le concept. Trois versions se sont ainsi succédées.

– NA/MKI: 1989-1997

Encore aujourd’hui, lorsqu’on évoque la MX5, la première image qui nous vient en tête est celle du cabriolet rouge, à la bouille de grenouille avec ses phares rétractables (Cette version encore très recherchée par les passionnés est d’ailleurs la seule a posséder ce système de phare). Peu d’option, deux couleurs et une motorisation (1.6l, 115ch) sont disponibles à sa sortie (quand on voit la liste d’option disponible chez Audi, Porsche, BMW…). En 1994, d’autres couleurs sont proposées, le 1.6l voit sa puissance passer de 115ch à 90ch. Pour combler ce déficit de puissance, le 1.8l de 130ch est lancé. Quelques séries spéciales viendront contribuer au côté collector de cette version.

– NB/MKII: 1998-2000

A l’approche du nouveau millénaire, la firme japonaise revoit intégralement le design de la MX5. Plus cossue, plus passe partout, la NB s’embourgeoise tout en devenant plus consensuelle. Fini les phares escamotables qui lui ont donné son air si particulier. Son côté sportif semble ainsi s’estomper pour laisser place à un côté plus « champêtre ». Ainsi on s’imagine plus en promenade coude à la barrière dans les routes sinueuses du Vercors, qu’à l’attaque sur un circuit! Il n’en reste que les qualités initiales n’ont pas souffert de ce restylage. Au niveau motorisation, le 16.l et le 1.8l voient leur puissance respective grimper à 110Ch et 140ch. Le panel de coloris se voit lui aussi étoffé.

– NBFL/MKIIFL: 2001-2005

A l’origine annoncée comme une réelle refonte, la remplaçante de la NB n’était en fait qu’une évolution légère. D’où son patronyme NBFL pour « Face Lift » (restylage). Au programme feux avant et bouclier avant modifiés, siège monobloc, fond de compteur blanc… Quelques éléments mis en place pour redonner un côté sportif attenué depuis l’apparition de la NB. L’équipement évolue aussi la hausse. Ce qui a pour conséquence directe d’augmenter le poids de la voiture. Pour contenir ce poids, le châssis accueille des renforts, et les freins voient leur diamètre augmenter. Pour dynamiser les ventes Mazda va multiplier les séries spéciales (Phoenix, Etna, Passion) si bien qu’il est presque plus difficile aujourd’hui de trouver une NBFL « d’origine » qu’une série spéciale!

– NC/MKIII: 2006-2009

Le renouveau tant attendu apparaît finalement en 2006. La voiture est revue en profondeur. Pour preuve une seule pièce est commune entre la NC et les générations précédentes: les répétiteurs de clignotants! Moteur, châssis, tout le reste est changé. Côté châssis, les ingénieurs de Mazda se sont appuyés sur la base de la RX8. Celui-ci est raccourci, à cause notamment de la perte des deux places arrières du coupé. Niveau moteur, le 1.6l disparaît. Le 1.8l devient ainsi le moteur d’entrée de gamme avec une puissance revue de 126Cv. Dans le haut de gamme on trouve un moteur 2L de 160Cv.
Pour la partie design, les ingénieurs de Mazda ont mis la petite Miata sous un régime hormonal puissant. Ainsi la voiture est plus longue, plus large, plus haute (voire un peu trop!), en un point plus impressionnante. Même si la MX5 conserve un design relativement intemporel, la version NC affiche un modernisme certain.  Une refonte totale, qui ira encore plus loin, avec l’arrivée en 2007 d’une version Coupé-Cabriolet. D’abord crainte par les puristes (de peur de voir disparaître la version toit souple), la version a finalement été bien acceptée par le public. Notamment grâce l’ingénieux système de toit rétractable en deux parties, qui ne vient pas rogner l’espace du coffre. La version toit souple comme toit rigide conserve ainsi un coffre de même volume.

– NCFL/MKIIIFL: 2009-?

Quoi de plus beau qu’un nouveau modèle pour fêter les 20 ans de Mazda? Beaucoup attendaient une version Mazdaspeed de la NC pour cette année 2009… Mais c’est finalement un restylage discret que l’on voit apparaître pour la première fois au Mondial de l’automobile 2008. Au programme des modifications un bouclier spécifique plus en force, avec une bouche en forme pentagonale, des optiques légèrement modifiées, un intérieur mieux fini, plus sportif (avec notamment l’option siège baquet Recaro), et au niveau mécanique de légères améliorations de la boite manuelle et du moteur 2.0l avec notamment le rupteur déplacé plus haut (7000trs/min). La voiture devrait être disponible en concession pour le début de l’été, et très bientôt à l’essai dans Leblogauto.

Toi + Moi

Ce qui fait l’autre particularité de la « petite » Mazda, c’est sa côté de popularité auprès de 7 – 77ans! Lorsque l’on est à son volant, les têtes se tournent et il n’est pas rare de voir un sourire ou un geste amical de la main. Ce n’est pas pour rien qu’il s’agit du cabriolet le plus vendu au monde! Une vraie communauté s’est créée autour de la Miata. De nombreux sites internet de par le monde réunissent des fidèles du Jinba Ittai qui possèdent parfois plusieurs versions du fameux cabriolet. Les plus connus en France sont les clubs MX5passion et MX5france. Les membres se regroupent pour arpenter les routes du monde au volant de leur bolide, échangent des astuces pour le bricolage, ou encore organisent de grands rassemblements. La marque Mazda en est même à faire de cette communauté un argument de vente!

Faire une virée à deux…

Ce qui a fait et qui fait encore la renommée de la MX5 est principalement le plaisir qu’elle procure. Certes c’est une voiture fiable, bien pensée, équilibrée, au design réussi, mais avant toute chose, à son volant, nous ne sommes plus simple conducteur… La voiture redevient alors plaisir et n’est plus juste un simple moyen de transport. Le moteur n’est pas très puissant, l’intérieur parfois dépassé (notamment sur les NA), mais le plus important est là; des sensations de vitesse même à faible allure, un châssis précis, qui se place au millimètre, une répartition des masses parfaite… Que l’on se lance à l’attaque de la boucle du Nordscheifle casque vissé sur la tête, où que l’on « cruise » coude à la portière dans les gorges du Verdon, le plaisir reste le même. Simple et authentique.

Bonus track

A anniversaire spécial, vidéo spéciale! Bon anniversaire à la MX5, et à dans 20 ans!

http://www.dailymotion.com/swf/video/x9p50z_la-mazda-mx5-a-20-ans-miata_auto nolink

Remerciement au Comte de Breteuil pour son accueil, aux clubs MX5passion et MX5france pour nous avoir aidés à rassembler les différentes générations de Miata et enfin un grand merci à Jessica, Michel, David et Frédéric pour avoir joué le jeu, pour leur disponibilité et leur gentillesse!

203373203352203355203358203361

203364203367203370203348

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz