Accueil Le Mans Series Nicolas Prost, une année d’apprentissage en prototypes

Nicolas Prost, une année d’apprentissage en prototypes

41
2
PARTAGER

A l’occasion des 1000km de Spa-Francorchamps, nous avons pu échanger quelques mots avec Nicolas Prost, pilote sur la Lola n°33. Nicolas effectue en 2009 sa première saison en Le Mans Series, et aussi sa première saison en prototype. Pas mal de nouveautés avec lesquelles il faut s’acclimater. « Oui, ce n’est pas évident. Il faut se faire à la voiture, aux circuits… Toute l’équipe doit s’habituer à concourir dans la même catégorie que les top team que sont Peugeot, Pescarolo. C’est une année d’apprentissage, mais de très bonne augure« .

Spa-Francorchamps, y avais-tu déjà roulé ?
Oui, une seule fois, c’était en 2008 (ndlr : en 2008, il participe au championnat Euro Formule 3000). Je dois m’habituer à la piste et je n’ai pas beaucoup roulé du fait des neutralisations durant les essais libres. Samedi matin, mes coéquipiers ont fait les tours rapides et Marcel a qualifié la voiture. Pour le moment je n’ai eu qu’un seul tour sur le sec.

C’est le format des meetings qui veut ça…
Oui, mais des séances plus longues seraient bien vues. Des séances de deux fois 2 heures pourraient permettre aux 3 pilotes de prendre le volant. Il  y a beaucoup de courses de support, et c’est bon pour le public. Du coup, nous roulons moins. Mais nous avons un bon setup pour Spa, et d’autres évolutions devraient arriver au cours de la saison.

D’ailleurs cette voiture, c’est le châssis Charouz, comment est-il ?
Oui c’est le châssis vu au Mans l’an passé. Charouz a fait un excellent boulot de développement, la voiture est vraiment très bien à piloter. Notre équipe a apporté de nombreuses modifications, et nous avons bien progressé, régulièrement de 5/10e. Il faut s’habituer au matériel, et pour moi, c’est un projet sur le long terme. Nous apprenons pour pouvoir chercher la victoire en 2010.

Et les Aston Martin officielles, qu’en penses-tu ?
C’est un matériel assez proche du notre. Aston Martin a travaillé dessus, évidemment, mais ce sont surtout des choix esthétique qui ont guidé leur travail (la face avant qui reprend la ligne des Aston Martin de série). En terme de performances, nous ne sommes pas loin d’eux.

L’objectif de ce meeting, la victoire ? Et le Mans ?
Il y a les Peugeot devant… Ils sont là dans le but de se tester pour les 24 Heures du Mans et vont sans doutes gagner. Nous, nous ne sommes pas là pour nous entrainer mais bien pour marquer des points au championnat. Pour les 24 Heures, ce sera ma première fois en prorotypes (ndlr : l’an passé, il a participé au Mans avec la Saleen Oreca). Nous verrons bien ou nous situer, mais il y a une carte à jouer, derrière les diesel…

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz