Accueil Divers Beijing plus strict avec la pollution

Beijing plus strict avec la pollution

44
9
PARTAGER

Beijing va imposer de nouvelles normes anti-pollution.

La ville de Beijing (Pékin), qui recevra les Jeux Olympiques cette année, annonce à grand renfort de communiqués de presse, la mise en place d’une nouvelle norme anti-pollution. « China IV », inspirée de la norme « Euro IV », introduit de nouveaux critères d’émission.

Le problème de pollution à Beijing est complexe, multiple. Mais un chiffre est efficace pour comprendre l’étendue du problème : Il y a actuellement 3,1 millions de véhicules motorisés à Beijing.

« Tous les véhicules légers consommant du pétrole en vente sur le marché à Beijing devront répondre aux nouvelles normes chinoises China IV à partir du 1er mars« , a déclaré Du Shaozhong, directeur adjoint du Bureau de la Protection de l’environnement de Beijing.

beijing_2008.jpg

Si aucun détail sur la norme en elle même nous est donné, les objectifs de réduction de la pollution sont eux chiffrés. « En 2008, la nouvelle norme permettra de réduire de 330 tonnes les quantités de particules fines, qui représentent 90 % des polluants atmosphériques à Beijing »

La pollution engendrée par les gaz d’échappements représente plus de la moitié de la pollution atmosphérique dans la capitale chinoise. Espérons que cette norme China IV permettra d’améliorer un peu la situation. De là à dire, comme les communiqués officiels, que ces normes sont conformes aux engagements pour des « JO verts »…

A lmire également :

Images de la New Beetle édition Jeux OlympiquesSource : Beijing 2008
Crédit photo : Idogu

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Beijing plus strict avec la pollution"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
wiseman
Invité

« La ville de Beijing annonce à grand renfort de communiqués de presse, la mise en place dune nouvelle norme anti-pollution. »

Ca n’est – et ça restera – que de la communication. Car les chinois se foutent pas mal de l’environnement.

Artifils
Invité

Peut être mais seulement jusqu’au jour où ils seront victimes de l’environnement.

Anonyme
Invité

Eux, au moins, attaquent les particules. Et mêmes les particules fines (celles qui passent au travers des FAP). C’est vrai qu’ils n’ont pas le lobbying de PSA.

Souliouz
Invité
Les gens ont la critique facile… Il y a 30 ans personne ne tenait pour crédible les discours des écolos. Après avoir atteint le status de pays totallement développé, la France comme d’autres est très attachée a la protection de l’environement. Personne n’aime suffoquer en resiprant l’air de la ville, meme un chintoque a Beijing; meme le gouvernement chinois. Mais balancer entre développement économique et qualité de vie est un sujet a développer peut-etre ailleurs que sur leblogauto, certainement pas a la hauteur de fans automobiles comme nous. Londres était la ville au pire smog au monde, et c’est maintenant… Lire la suite >>
buck
Invité
Le gouvernement chinois tient compte en ce moment de la pollution on sait tous pourquoi, mais quand les jeux seront finis y feront de même ? je ne pense pas, c’est tout à fait hypocrite de leur part. On ne peut pas remplacer en quelques mois les dégats que l’on à crées durant des années en seul coup de baguette magique, là le gouvernement fait tout dans l’excés pour faire voir au monde entier qu’ils peuvent avoir une chine propre, mais seulement durant les jeux, je ne crois pas une seconde qu’ils puissent maintenir leur lutte contre la pollution après.… Lire la suite >>
wpDiscuz