Accueil Aston Martin FIA GT : Aston Martin sort du noir

FIA GT : Aston Martin sort du noir

56
0
PARTAGER

Logo FIA GT 07Y00 01.jpgL’italie semble réussir à la formation Aston Martin Race Alliance puisque, après sa victoire à Monza en juin, voici que le tandem Wendlinger/Sharp remet le couvert en remportant la course de nuit disputée à Adria (I). Une course sans histoire car l’Aston Martin #33 a dominé la course de bout en bout après avoir enlevé la pole position. Carton plein pour cette formation et même perfromance d’ensemble des bolides britaniques puisque, si la Maserati MC12 de Bertolini/Picini monte sur la deuxième marche du podium, la #23 de Babini/Davies s’offre le top 3. Une domination sous forme d’un sprint long de deux heures car ce trio se tient au final en moins de 9 secondes !

FIA GT Adria Italie Wendlinger 01.jpg

Long sprint également pour certains pilotes qui participent à deux épreuves en ce week-end. C’est le cas de la paire belge Kumpen-Longin qui termine ici à la 10e place au volant de la Corvette C5-R et du Français Christophe Bouchut. Le pilote de la Murcielago, associé à Mücke, a fait mieux encore puisqu’il est 9e.

Le plus cocasse dans cette histoire, ces trois pilotes ont repris le même avion pour rejoindre la Belgique pour y disputer les 24H de Zolder et s’affronter à nouveau. Les Belges roulaient à domicile et avaient réalisé la pole grâce notamment à leur associé Mollenkens. Hélas, la Corvette C6 GT3 manquant de fiabilité a forcé cet équipage à renoncer ! Mauvais week-end puisqu’ils avaient connus des problèmes techniques en début d’épreuve et du fond du clasement, ils étaient remontés en 3e position. Déjà qu’ici, à Adria, les pilotes de la Corvette ont été par deux fois impliqués dans des accrochages avec des Maserati… Un week-end à oublier vite fait, bien fait.

Même constat par ailleurs pour Biagi et Bartels qui ont été acroché dès le 6e tour. La réparation de la Maserati aura duré et c’est pourquoi, on retrouve ce duo à la De plus Biagi voit Bertolini et Piccini revenir à 3 points au championnat ainsi que Hezemans et Deletraz à 5 points.

Pour Bouchut le cas est légèrement différent, il fait une pige de luxe sur la Mosler MT900 du Gravity Racing qui elle aussi a connu un gros soucis au niveau de la transmission. Le pire semble être passé puisqu’à 7h00, ce matin, la voiture était pointée à la 10e position !

En GT2, 4e victoire pour la Ferrari de Dirk Müller et Vilander et doublé assuré par la seconde 430, celle de Bruni et Ortelli. Pour votre info, en Citation Cup (gentlemen drivers), c’est le Français Alain Ferté et l’Anglais Aucott qui remporte la timbale au volant de la Maserati MC12 de ce dernier.

Classement final

1 33 GT1 Wendlinger/Sharp (Aston Martin DBR9)
2 11GT1 Bertolini/Piccini (Maserati MC12 GT1) + 3.516
3 23 GT1 Babini/Davies (Aston Martin DBR9) + 8.267
4 2 GT1 Montanari/Ramos (Maserati MC12 GT1) + 33.859
5 5 GT1 Hezemans/Deletraz (Corvette C6R) + 35.941
6 28 GT1 Kox/Menten (Lamborghini Murcielago) + 1 tr
7 22 GT1 Monfardini/Toccacelo (Aston Martin DBR9) + 1 tr
8 36 GT1 Lichtner-Hoyer/Lechner (Aston Martin DBR9) + 2 trs
9 7 GT1 Bouchut/Mucke (Lamborghini Murcielago) + 2 trs
10 4 GT1 Kumpen/Longin (Corvette C5R) + 3 trs
11 50 GT2 Müller/Vilander (Ferrari 430 GT2) + 3 trs

13 16 GT1/Citation Cup Ferte/Aucott (Maserati MC12 GT1) + 3 trs

Source FIA GT / Photo DPPI

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz