Accueil Peugeot PSA parie sur une low-cost autre qu’une Logan-bis

PSA parie sur une low-cost autre qu’une Logan-bis

222
10
PARTAGER

2cv1Comme Volskwagen a réinventé – certes à sa façon et bien loin des objectifs initiaux – la voiture du peuple avec la new Bittle, Citroen va-t-il nous créer la new-Dodoche ? Qui sait ? et l’on demandera à James Bond et les bonnes soeurs de St Tropez de tester les prototypes ?

Peut-être bien, jugez plutôt : les voitures d’entrée de gamme à bas coût seront pour PSA Peugeot Citroën « un des points clés » du plan de produits pour 2010-2015, mais ce modèle ne sera « pas une Logan PSA », a déclaré le PDG du groupe Christian Streiff mercredi devant l’assemblée générale des actionnaires.

Allez tous les paris sont permis !

Interrogé sur les projets du groupe en matière de voitures « low cost« , M. Streiff a souligné que PSA devra « être capable de se battre sur cet terrain » et « dans tous les pays en développement ». « Dans le plan produit pour les années 2010-2015 », l’entrée de gamme figurera « parmi les points clé » a-t-il précise. Le constructeur travaille sur « deux, trois idées de projets très spécifiques dans ce domaine » et donnera des précisions en septembre, a précisé M. Streiff.

2cv2Selon le PDG de PSA Peugeot Citroën, il ne s’agira pas de créer à sa façon une « Logan PSA », mais « des solutions d’entrée de gamme adaptées » aux différents marchés mondiaux, en tirant partie de la « modularité » pour allonger les séries et baisser les coûts.

« Le style de nos solutions en low cost sera un style de la qualité des Citroën et des Peugeot, de beaux objets », a souligné M. Streiff. Aie, c’est là ou cela va être difficile, compte-tenu des coûts de production, je veux dire… A moins que le projet de construction d’une usine en Russie ne se concrétise ?

Devançant nos critiques (et les vôtres ?) le Président de PSA a précisé que le constructeur était « un producteur capable d’avoir des coûts faibles », en citant l’exemple de sa production en Chine. « Les 5.000 euros de la Logan, ce sont des choses que nous faisons en Chine pour nos véhicules », a-t-il dit. Mais il a rappelé que « lorsque vous réexportez, vous perdez beaucoup de l’avantage que vous avez ».

« Il est plus efficace de baisser les coûts fixes de chaque usine plutôt que de fermer une usine« , a également déclaré Christian Streiff, en soulignant qu’on ne pouvait « jamais dire jamais » s’agissant de l’éventualité d’une fermeture d’usine. Le nouveau président de PSA a précisé que la réduction de 30% des frais de structure viendrait se rajouter aux 600 millions d’euros d’économies par an dégagés par des mesures « d’efficacité » dans les usines. Christian Streiff a également évoqué les possibilités en termes d’économies dans le domaine des achats, avec un objectif de faire baisser le coût de ceux-ci de 6% par an (contre 4% auparavant), grâce notamment à une accélération de la « globalisation » des procédés.

Mais au delà d’une nouvelle voiture low-cost, PSA va aussi s’attaquer au haut de gamme « sans aller copier les très gros et très chers véhicules de certains de nos concurrents, mais en restant bien sur nos bases avec notre style et nos concepts », précise le président. Aie, j’entends déjà les critiques !

Lors de la présentation des premiers éléments chiffrés du plan « Cap 2010 », Christian Streiff a ainsi précisé que l’un des objectifs serait de lancer 41 nouveaux véhicules, soit six de plus qu’initialement prévu.

Sur ce total, 21 seront lancés en Europe et les 20 autres en Chine et en Amérique du Sud, les deux régions du monde hors d’Europe où le constructeur possède des unités de production. Christian Streiff a ainsi jugé que les marques Peugeot et Citroën devaient figurer dans le top cinq mondial en termes de qualité. « Nous voulons regagner les parts de marché perdues en Europe (…) nous avons gelé provisoirement le rêve américain de PSA pour nous développer notamment en Allemagne, où nous tâcherons de penser les voitures en fonction des conditions allemandes », a poursuivi Christian Streiff. Vaste défi !

Pour rappel toutefois, le 26 avril dernier, PSA a présenté un plan de suppression de 4.800 emplois en France. A fin 2006, le groupe employait 211.700 salariés dans le monde, dont 121.900 en France. Lors d’une conférence de presse organisée juste avant l’assemblée générale de PSA, Christian Streiff n’a pas exclu de fermeture d’usine en Europe tout en ajoutant que son souhait était d’éviter un plan social massif.

Sources : AFP, Reuters, le Monde, AutoExpress

A lire également :

. Nissan : une low-cost autre que la Logan selon Renault

. PSA : Cap pour 2010 via les montagnes russes ?

. PSA : la Xsara Picasso transférée de l’Espagne à Rennes

. PSA Aulnay : la fin de la grève est votée

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "PSA parie sur une low-cost autre qu’une Logan-bis"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Xav
Invité

Il est plus efficace de baisser les coûts fixes de chaque usine plutôt que de fermer une usine

Ils ont du être contents, les anciens de l’usine de Ryton, s’ils ont lu ça…

M’enfin, reconnaissons à Mr. Streiff qu’il a réussi à caser les mots « style », « qualité », « beaux objet » et « Peugeot » « Citroën » dans la même phrase. Beau challenge, ma foi!
(Second degré inside…)

HC
Invité

Pour le haut de gamme, maintenant que l’hybride arrive, plus besoin de V8 ou plus pour être crédible (je ne parle pas du très haut de gamme ou du sportif).
Donc l’idée de retour de haut de gamme français reconnu me semble possible (une C6 V6-hybride aurait de la classe … en 2030).

jean
Invité

le retour de la mobylette

joff
Invité

Je me marre toujours autant quand j’entends un constructeur français parler de haut de gamme.
A propos, la C6 est produite à la main, et sur demande ?
Non parce que vu le nombre en circulation…

Et puis, mon cher Christian (Streiff), avec la politique du tout HDi qui est celle de votre groupe, ne voyez-vous rien venir ? ( je parle du dépôt de bilan )

Elisabeth
Invité

« propos, la C6 est produite à la main, et sur demande ? » , presque ? c’est vrai cette histoire de portail trop petit pour la voiture de Chirac ?

« reconnaissons à Mr. Streiff quil a réussi à caser les mots style, qualité, beaux objet et Peugeot Citroën dans la même phrase. Beau challenge, ma foi! » : il fallait le faire, il l’a fait ! 🙂

wpDiscuz