Accueil BMW Genève 2005: Ulrich Bruhnke, Patron de BMW M

Genève 2005: Ulrich Bruhnke, Patron de BMW M

29
2
PARTAGER

Bmw_mLors de la présentation en première mondiale de la BMW M6, Le Blog Auto a eu l’occasion d’interviewer Ulrich Bruhnke, Patron de la branche M de la BMW Group. Après plus de 20 ans dans le développement des moteurs chez Mercedes et AMG, le professeur Bruhnke, cinquantenaire jovial et passionné, est incontestablement un des experts absolus en termes de motoristaions à hautes performances d’aujourd’hui. Pour ceux qui maitrisent la langue de Goethe, vous pouvez écouter cette interview en podcasting sur notre site allemand das auto blog ou en cliquant sur le logo ci-dessous.

Das_autoblog_podcast_1

Pour les autres, voici l’essentiel traduit en français dans la suite de l’article.

LeBlogAuto :"Professeur Bruhnke, décrivez nous le rôle de la division M au sein du groupe BMW"
Ulrich Bruhnke:"C’est simple! Nous avons les tâches les plus belles du groupe (rires)! Nous sommes là pour développer les modèles les plus typiquement dans l’esprit de BMW. Notre patron du développement, Monsieur Göschel nous compare à la partie la plus savoureuse que vous trouvez en épluchant un oignon."

LBA: "BMW lance ici la M6, le premier grand coupé M depuis la 635csi. Quels clients viséz vous?"
UB:"La M6 est très comparable à la M5 que nous avons présenté il y a peu de temps, sauf qu’elle est beaucoup plus individualiste. L’échappement a notamment une sonorité plus présente que celui de la M5. Elle s’adresse au client voulant une voiture super sportive et utilisable au quotidien."

17472

LBA:"La M6 est plus légère que la série 6 standard. Où et comment avez vous gagné du poids ?"
UB:"Nous avons surtout réussi à gagner du poids au niveau de la carrosserie, en utilisant par exemple les composites carbone pour réaliser le toit. Ceci demande des exigences en terme de qualité uniques. Nous avons également conçu les supports de pare-chocs en composite carbone. Toutes ses pièces en composites sont réalisés dans notre usine de Landshut."

LBA:"Nous retrouvons la fameuse boite SMG. Quelles sont ces caractéristiques?"
UB:"La boite SMG se trouve maintenant dans sa deuxième phase d’évolution. Elle a 7 vitesses. Vous pouvez l’utiliser comme boite automatique ou séquentielle. Les passages de vitesse dans le mode performance se fait en 65 millièmes de secondes. Un conducteur très sportif peut y arriver en 250 millièmes avec une boite manuelle. Si vous êtes plus rapide que nos 65 millièmes, vous devriez faire une demande d’essai auprès d’une écurie de F1!"

17479

LBA:"Le moteur aime particulièrement les hauts régimes. Où voyez vous la limite pour un moteur de route ?"
UB:"8250 tours par minute sont déjà beaucoup et c’est un benchmark. Cela fait bien plaisir de les atteindre en conduisant. Ce régime est possible grâce une gestion électronique du moteur maison fait par BMW M, avec un calculateur qui réalise 200 000 000 de calculs par seconde. Coté circuit d’huile, nous avons développé une aspiration sélective dans le carter, afin de retrouver les avantages du carter sec dans la compacité du carter humide."

LBA:"Vous annoncez qu’un conducteur réellement sportif peut maîtriser la Nordschleife (NDLR: ancien Nurburgring voir article précédent) du Nürburgring en huit minutes au volant de la M6. Les modèles des concurrents qui le permettent coûtent 1,5 à 4 fois plus cher. Est-ce que vos ingénieurs sont meilleurs que les autres?"
UB:"Je ne dirais pas qu’ils sont meilleurs, mais ils ont énormément d’expérience et savent comment développer un véhicule de type M avec succès. Nous ne recherchons toutefois pas la performance absolue à tout prix. La possibilité de conduite rapide et sure est ce que nous recherchons."

LBA:"Presque chaque modèle de BMW à sa variante M. Quand sortirez vous le M1?"
UB:"La série 1 est très agile et n’a aujourd’hui pas besoin d’une variante M pour s’établir sur le marché. N’oubliez pas que nous devons aussi voir le coté de la rentabilité économique de nos véhicules. De ce point de vue, vous pouvez noter que 50% des BMW M se vendent aux USA. Tant que la série 1 n’y est pas commercialisée, une petite M1 n’est pas d’actualité."

LBA:"Revenons à la Nordschleife du Nürburgring. Inviterez vous Le Blog Auto a tenter de passer sous les 8 minutes avec la M6 ? Nous amènerions bien sur les slicks!"
UB:"Cela fait beaucoup de choses au conditionnel (rires)! Si vous y allez ces jours ci, prévoyez plutôt des chaînes à neige que des slicks (rires)! Nous reviendrons a votre question quand la météo sera meilleure!"

LBA:"Monsieur Bruhnke, nous vous remercions pour cette interview."

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Genève 2005: Ulrich Bruhnke, Patron de BMW M"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Fred
Invité

Bonjour,

a t’il fait référence à l’éventuelle Z4M comme futur projet pour eux ?

merci par avance,
Frederic

Christophe
Invité

Vu que la Z4 est non seulement produite mais aussi vendue aux USA, c’est quasiment sur qu’elle existera en version M. Je suppose que le moteur sera celui de la future M3, dont la version de base vient de sortir.

wpDiscuz