par Thibaut Emme

VW Touareg V8 TDI : plus "propre" que "propre" ?

Le Volkswagen Touareg V8 TDI fort de 415 chevaux émettrait, selon le constructeur, moins de 25% de NOx par rapport à la norme Euro 6D.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Le Touareg V8 TDI a été présenté l'an dernier au Salon de Genève 2019. Conforme à l'homologation Euro 6, le gros bébé de VW a été testé par "Emissions Analytics" en "RDE" (Real Driving Emission). Concrètement, l'organisme a installé un appareil de mesure sur un Touareg V8 TDI et ils ont fait des kilomètres sur route ouverte et non en laboratoire selon un cycle prédéfini.

En théorie, les mesures RDE doivent être légèrement supérieures à celle trouvées selon le cycle d'homologation WLTP. Théoriquement seulement. En effet, dans bien des cas, les émissions réelles surpassent de beaucoup les émissions théoriques. Surtout en ce qui concerne les NOx (oxydes d'azote). Pour éliminer les NOx, générés immanquablement par un moteur cycle diesel, il y a globalement deux méthodes : les NOx-traps ou la SCR.

Les pièges à NOx ne sont pas performants par rapport à l'utilisation d'urée (Adblue ou AUS 32) dans la technologie SCR (selective catalytic reduction ou réduction catalytique séléctive). Avec le SCR, on injecte de l'urée ce qui élimine chimiquement une partie des NOx. En injectant une double dose, ou en faisant deux SCR consécutives, on peut réduire encore plus les NOx pour passer les normes.

Selon les tests d'Emissions Analytics, le VW Touareg V8 TDI émettrait entre 10 et 20 mg/km de NOx. La norme Euro 6D oblige à n'émettre que 80 mg/km de NOx. Moins de 25% de la norme. De quoi claironner que son V8 TDI est "un moteur diesel très propre" (sic.). A noter que les différences dans les tests dépendent de l'endroit où ont eu lieu les tests : 10 mg/km en Basse-saxe, 13 en Bavière et 20 au Bade-Württemberg qui a plus de relief.

Notre avis, par leblogauto.com

Volkswagen recommence à nous parler de diesel propre. Pire, ils parlent de "diesel très propre". Si effectivement le V8 TDI émet peu de NOx en conduite réelle, c'est forcément au prix d'une consommation d'urée supérieure. Cette urée n'est pas comptabilisée dans le bilan pollution du moteur. Selon l’Agence européenne de l’environnement 1 tonne d'AUS 32 (densité 1,09 kg/l) génère 1 tonne de CO2 pour être produite. Cela ne représente que "quelques" grammes de C02 par kilomètre mais cela compte. Sans compter non plus la pollution et les métaux précieux que réclame la technologie SRC.

On ajoute le coût de toute cette technologie de dépollution et on a une motorisation diesel au prix tel que seuls des modèles haut-de-gamme vendus chers peuvent justifier. En Allemagne, le Touareg V8 TDI débute à 89 825 €. Cela fait cher pour un moteur qui tourne au gazole non ?

VW n'a pas tiré d'enseignement du dieselgate. Aux USA, le scandale était non seulement sur le fait d'avoir triché, mais aussi sur le fait d'avoir fondé sa communication sur le "diesel propre". Désormais ils parlent de "diesel très propre". Jusqu'au prochain scandale ?

Clamer qu'un pachyderme de 2,3 tonnes à vide - donc qui consomme et émet beaucoup de particules d'abrasion - est "très propre", c'est un raccourci un peu trop facile.

Podcast Men's Up Life
 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

Le Volkswagen Touareg V8 TDI fort de 415 chevaux émettrait, selon le constructeur, moins de 25% de NOx par rapport à la norme Euro 6D.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.