par Le Blog Auto

Prendre soin de ses pneus

Les pneumatiques, ou pneus, sont le seul point de contact d’une voiture avec la route. Aussi, il convient d’en prendre soin et de ne pas faire d’erreur pour les faire durer. Il faut aussi savoir quand les changer.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Les pneus sont aussi anciens que l’automobile, et comme pour l’auto, les technologies n’ont cessé de s’améliorer. Elles évoluent encore d’ailleurs avec des pistes vers les pneus sans air, par exemple. De façon schématique, un pneu est une enveloppe de caoutchouc qui permet de garder emprisonné de l’air pour amortir les défauts de la route et permettre à la gomme de bien adhérer.

Car, oui, le but premier du pneu est de bien accrocher à la route pour éviter que la voiture ne file dans le décor au premier virage ou freinage. Et cette accroche à la route doit avoir lieu quel que soit le temps. C’est pour cela qu’un pneumatique aura des sculptures qui permettent de mieux accrocher, mais surtout d’évacuer l’eau de surface en cas de pluie. Il y a même des pneumatiques spécialement étudiés pour l’hiver, pour la neige, avec ou sans clou.

Etant primordiaux dans la tenue de route d’une voiture, les pneus doivent être chouchoutés et régulièrement inspectés.

Quand changer ses pneumatiques ?

Il y a plusieurs indicateurs qui doivent vous alerter sur un pneu bon à changer. Le premier et le plus simple à regarder, c’est la profondeur des sculptures. En effet, en roulant, même sagement, on va user les pneus et perdre peu à peu de la gomme. La profondeur des rainures est importante. Si elles ne sont plus suffisantes, alors le pneu n’évacuera plus assez d’eau en cas de pluie. C’est l’aquaplanage assuré avec une voiture qui va perdre l’adhérence et glisser. Même une faible pluie suffit.

Pour vérifier les sculptures, les constructeurs ajoutent à leurs pneus des témoins d’usure. Si le pneu atteint ce témoin, on est bon pour changer ses pneus. Attention, une usure asymétrique avec une bande de roulement plus usée d’un côté ou de l’autre obligera aussi à remplacer le pneu, et à faire vérifier le parallélisme et le carrossage. La durée de vie d’un pneumatique est impossible à connaître à priori. Cela va dépendre de votre style de conduite, de votre voiture (son poids, son couple moteur, etc.), mais aussi du type de gomme utilisé. Des pneus dits tendres accrocheront mieux à l’asphalte. Ce sont les pneus « sportifs ». Un pneu plus dur accrochera moins bien mais durera bien plus longtemps qu’un pneu tendre.

L’usure du pneumatique n’est hélas pas le seul indicateur à surveiller pour savoir quand remplacer les roues. Le mélange de composés qui forment la gomme du pneumatique va avoir tendance à vieillir avec le temps,  les températures chaudes ou froides. Ce vieillissement peut provoquer des craquelures et des fissures. Dans le meilleur des cas, c’est un pneu qui se dégonfle lentement. Dans le pire, c’est une explosion possible à grande vitesse. Si vous regardez le flanc d’une roue de voiture, vous verrez une date. C’est le mois et l’année de fabrication du pneu. Si cette date a 5 à 6 ans, méfiance, si elle a 10 ans, la gomme sera trop vieille. Bref, on change également.

Inspecter régulièrement les flancs et la bande de roulement

On pense souvent à vérifier la pression des pneus de façon plus ou moins régulière. En revanche, l’aspect du pneu est souvent négligé. A tort. Un trottoir serré de près et le flanc peut être déchiré. Donc, il faut le plus souvent possible jeter un œil aux flancs des pneus. En montant dans la voiture ou en en descendant, cela prend quelques instants pour les flancs extérieurs. En même temps, on peut regarder la bande de roulement.

Une inspection des flancs intérieurs ou plus poussée sur les bandes de roulement demandera cinq minutes tout au plus. En tournant les roues avant, on a accès facilement aux flancs et à la bande des pneus avant. Pour l’arrière il faudra un peu plus de contorsion, mais cela se fait. Là encore, il faut regarder les déchirures éventuelles, mais aussi les vis, clous, ou objets extérieurs qui peuvent provoquer une crevaison et faire risquer l’explosion du pneu.

Si vous voulez nettoyer vos pneus (boue, terre, etc.) attention à ne pas mettre de produit qui va attaquer la gomme. De l'eau et une brosse suffisent largement. Des pneus en mauvais état, c'est, en prime, une défaillance majeure ou critique au Contrôle Technique et une contre-visite obligatoire.

Avec la nouvelle loi Montagne II, les pneus hiver ou la détention de chaînes/chaussettes à neige sont devenus obligatoires dans tout ou partie de 48 départements français, du 1er novembre au 31 mars. Si vous échangez vos pneus été contre des pneus hiver à cette occasion, c’est aussi le bon moment d’inspecter complètement vos pneus, ainsi que les jantes. En effet, une jante tordue ou abîmée c’est aussi un déjantage ou une explosion du pneu. Autant l’éviter.

Pour résumer

Les pneumatiques, ou pneus, sont le seul point de contact d’une voiture avec la route. Aussi, il convient d’en prendre soin et de ne pas faire d’erreur pour les faire durer. Il faut aussi savoir quand les changer.

Le Blog Auto
Rédacteur
Le Blog Auto

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.