par Bernard Fournol

Honda Diesel: 1994-2021

Longtemps absent du marché du Diesel, Honda est entrée dans la danse au milieu des années 90. Une courte valse qui prendra fin en 2021. En Europe tout du moins.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

C’est officiel, les dernières automobiles Honda à moteur Diesel quitteront le catalogue européen du constructeur dans deux ans. Une annonce qui coïncide avec la fermeture du site de Swindon en Angleterre et l’arrêt des fabrications d’automobiles à Kocaeli en Turquie. Deux usines produisant les Civic de 10ème génération, en 5 et 4 portes respectivement, modèles proposées avec un moteur i-dtec. Le HR-V, produit quant à lui à Yorii au Japon est proposé avec cette même mécanique sur le marché européen. Ce SUV né Vezel au Japon en 2013 arrive en fin de carrière et n’aura pas de descendance Diesel. On ignore cependant si les moteurs à huile lourde continueront leur carrière en Asie. Honda propose également ce type de motorisation en Thaïlande, sur le CR-V et surtout en Inde sur les Bravo et Amaze.

Le 4 cylindres 1.6 litres de la marque a beau être sobre, endurant ou bien encore disposer d’une excellente boite automatique ZF à 9 rapports, rien n’y fera plus. Honda est venu sur le tard au Diesel et quittera la scène avec un excellent produit !

Au début des années 90, en Europe, le Diesel c’est génial. Honda ne propose en la matière que quelques groupes électrogènes... Le constructeur trace comme souvent son propre sillon et mise sur ses moteurs Vtec-e pour ses automobiles. Mais voilà, dans des pays comme la France, le gazole est aussi bien moins cher que l’essence à la pompe et l’écart impossible à compenser. D’autre part, le 1er janvier 1993, les restrictions d’importations en France ou en Italie tombent et le réseau réclame une réponse rapide à cette soif de gazole. La Rover 218 à moteur PSA va devenir Concerto TD. Puis ces sont des moteurs Perkins et Isuzu que l’on trouvera sous les capots des Honda. Le constructeur préfère envisager l’avenir en hybride ou avec la pile à combustible. Mais donne finalement naissance à un bon moteur à huile lourde. Le i-Ctdi est lancé en 2003 et le succès est au rendez-vous pour Honda qui va réaliser ses meilleurs scores en Europe de 2007 à 2009 grâce aux moteurs 2.2 litres montés sur les Accord, Civic et CR-V.  Le constructeur compte bien renouer avec pareil succès. Mais ce sera avec des modèles uniquement électriques ou hybrides , sans Diesel...ni 100% thermiques!

Via Honda

Pour résumer

Longtemps absent du marché du Diesel, Honda est entrée dans la danse au milieu des années 90. Une courte valse qui prendra fin en 2021. En Europe tout du moins.

Bernard Fournol
Rédacteur
Bernard Fournol

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.