par Thibaut Emme

Le diesel B7 au même prix que le SP95-E10

Alors qu'il évoluait à 5 ou 6 centimes en-dessous du SP95-E10, le diesel (désormais B7) vient de le rejoindre niveau prix. Dans 20% des stations, il est même vendu plus cher.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Alors qu'il évoluait à 5 ou 6 centimes en-dessous du SP95-E10, le diesel (désormais B7) vient de le rejoindre niveau prix. Dans 20% des stations, il est même vendu plus cher.

Plus de 10 Francs le litre (*)

A l'heure de l'écriture de ces lignes, le prix moyen observé pour les deux carburants est de 1,556 €/l pour le E10 et de 1,552 €/l pour le B7. Evidemment, le E10 profite d'une légère ristourne fiscale par rapport au SP95 (désormais E5). Mais, même en prenant le E5, le diesel est au même prix dans une part non négligeable de stations. Le Parisien évoque même plus de 50% en Ile-de-France, ou plus de 20 départements où dans plus de 20% des stations c'est effectivement le cas.

Ainsi, globalement, 2089 stations sur 9902 recensées par le site étatique www.prix-carburants.gouv.fr, affichaient un diesel légèrement supérieur au E10. Avec le rattrapage progressif de la TICPE diesel sur celle de l'essence, les projections donnaient une égalité du prix des carburants en 2020. C'est finalement plus tôt. Cela devrait augmenter le désintérêt des consommateurs pour le diesel. Et, pourquoi pas, augmenter l'intérêt pour les véhicules électriques.

Direction les 1,70 €/l

Cet événement survient sur fond de tensions sur le prix du baril de pétrole. Après un plus bas en janvier 2016 à $27,10, la baril de brent est remonté à plus de $80. Au début de 2018, il tournait autour des $65. Les prix à la pompe devraient continuer d'augmenter. Les $80 sont une "zone de résistance". Mais, de l'avis de certains analystes, ce plafond pourrait être enfoncé sur fond de crise en Iran et de baisse des stocks mondiaux. Les "robinets" ne devraient pas s'ouvrir à l'OPEP et certains craignent un retour aux $100.

Ceci conjugué avec une "faiblesse" de l'euro face au dollar (de 1,25 dollar en janvier 2018, l'euro vaut, à date, 1,15 dollar), cela pourrait engendrer un prix à la pompe renchéri de plusieurs centimes. Et si on rajoute à cela la TICPE diesel qui va grimper de 6,5 centimes pour le B7 (2,9 centimes pour l'essence), au 1er janvier 2019, il y a fort à parier que l'on verra le B7 et l'E10 à près de 1,70 euro le litre.

40 ans après, rien n'a vraiment changé. A l'époque, les transporteurs militaient pour la récupération de la TVA, ce que les entreprises ont obtenu à hauteur de 80%, mais également en partie sur la TICPE pour les camions de plus de 7,5 tonnes.

(*) *Oui, parler en Francs, cela fait un peu vieux c... Mais, cela permet de remettre en perspective les reportages qui depuis 40 ans font état de la hausse des taxes (désormais TICPE).

Illustration : T. Emme/Leblogauto.com

Pour résumer

Alors qu'il évoluait à 5 ou 6 centimes en-dessous du SP95-E10, le diesel (désormais B7) vient de le rejoindre niveau prix. Dans 20% des stations, il est même vendu plus cher.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.