par Thibaut Emme

Coopération PSA-BMW dans les moteurs : bientôt la fin ?

Depuis que BMW a développé de nouveaux 3 cylindres essence (mais aussi de petits 4 cylindres), on se demandait ce qu'il allait advenir de l'accord avec PSA qui court jusqu'en 2016. Les Echos indiquent qu'à cause de GM cet accord cesserait tout bonnement.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Le quotidien français avance donc que la coopération franco-allemande, qui date tout de même de 2002, ne sera pas prolongée et "de source proche du dossier" est en mesure d'affirmer que c'est l'accord avec General Motors qui mettra indirectement fin à cet accord. En effet BMW a développé une technologie que cette source déclare comme "non compatible avec celle de Peugeot". En gros BMW ne souhaite sans doute pas voir GM bénéficier indirectement de ses développements dans les petits moteurs essence.

Peugeot pour sa part pratique la méthode Coué et affirme que rien n'a été encore discuté sur l'après 2016. En conséquence "rien ne dit qu'on va mettre fin à cette coopération" déclare à l'AFP le chargé des relations presse de PSA Jean-Baptiste Thomas. La nouvelle technologie BMW sera sous les capots des nouvelles MINI ce qui bien sur ne fait que renforcer les suppositions. En cas d'arrêt, PSA devrait alors trouver un partenaire (GM ?) pour continuer de faire tourner son usine de Douvrin (qui assemble les moteurs de la coopération NDLR).

Douvrin (ainsi que Trémery) pourra tout de même compter sur une nouvelle génération de moteurs diesel (dite DV-R) qui interviendra en 2017. Cette génération compatible Euro6.2 pourrait être menée en collaboration avec Ford (partenaire depuis 1998) à moins que là aussi le partenariat avec GM ne sonne le glas d'une aventure industrielle qui a vu pour le moment plus de 25 millions de blocs moteurs assemblés. Une chose est sure, c'est que du coté de PSA on tente en communiquant suffisamment tôt de donner des gages aux salariés des usines alors que le groupe est en pleine négociation sur les accords de compétitivité.

Lire également : Francfort 2013 - Citroën Cactus

PSA - fin de la production de voitures à Aulnay après octobre

Source : Les Echos, AFP, photo : PSA

Pour résumer

Depuis que BMW a développé de nouveaux 3 cylindres essence (mais aussi de petits 4 cylindres), on se demandait ce qu'il allait advenir de l'accord avec PSA qui court jusqu'en 2016. Les Echos indiquent qu'à cause de GM cet accord cesserait tout bonnement.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.