par Gautier Bottet

BAIC annonce la fin des moteurs thermiques en 2025

La Chine n'a pour l'heure pas passé le cap, et n'a fixé aucune échéance officielle pour la fin des moteurs essence ou diesel. Mais quelques constructeurs chinois, publics, prennent les devants. Après Changan, c'est au tour de BAIC.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

En octobre dernier, Changan était le premier constructeur chinois, et le premier constructeur généraliste au monde, à annoncer vouloir cesser la vente de modèles dotés de "simples" moteurs essence ou diesel. Sans électrification.

Et c'est à présent au tour de BAIC de prendre une mesure similaire, avec la même date butoir. BAIC, constructeur public dépendant de la municipalité de Pékin, qui ne vendra donc plus de modèles essence ou diesel en 2025. Uniquement des modèles électriques, ou électrifiés. Nuance de taille. Car si le groupe, comme son rival, annonce la fin du moteur thermique, il n'annonce pas passer au 100% électrique.

BAIC est déjà plutôt bien pourvu en la matière, et sa division BJEV est à présent le premier acteur en matière de véhicule électrique en Chine. Avec en particulier sa petite berline EC180, la voiture électrique la plus vendue au monde en octobre...

Pour résumer

La Chine n'a pour l'heure pas passé le cap, et n'a fixé aucune échéance officielle pour la fin des moteurs essence ou diesel. Mais quelques constructeurs chinois, publics, prennent les devants. Après Changan, c'est au tour de BAIC.

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.