par Nicolas Anderbegani

"L'Arena del Futuro" inaugurée entre Brescia et Milan

L'Arena del Futuro ! Il ne s'agit pas du titre d'un "sous-Mad Max" italien des années 80, avec véhicules customisés et gros fusils, mais d'un projet visant à expérimenter l'autoroute du futur. Un futur entièrement électrique s'entend !

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

On se calme, ce n'est pas un nouveau circuit au sens où on l'entend. Ce n'est ni Monza, ni Imola, ni même Nardo ! L'« Arena del Futuro », construit aux abords de l'A35 "Brebemi", la liaison autoroutiere directe entre Brescia et Milan, a une toute autre vocation.

Stellantis en pointe

Ce projet a été développé en collaboration avec Stellantis et d'autres partenaires internationaux, institutions publiques et universités (entre autres ABB, IVECO, Mapei, l'École polytechnique de Milan, TIM ou encore les Vigili del Fuoco et la Polizia Stradale), dans le but de champ tester la recharge électrique révolutionnaire avec induction dynamique.

La participation de Stellantis à ce projet s'inscrit dans la stratégie d'électrification annoncée à l'occasion de l'EV Day 2021. Après avoir identifié les meilleures technologies liées à l'électrification de la route et à l'aménagement du circuit, démarre aujourd'hui la troisième phase du projet, axée sur l'expérimentation des technologies adoptées.

Le circuit de 1050 mètres de long est situé dans une zone privée de l'autoroute A35 près de la sortie Chiari Ovest et alimenté par une puissance électrique de 1 MW . L’Arena del Futuro doit expérimenter sur le terrain la technologie innovante utilisée pour recharger les voitures électriques en transit sur le circuit. A cet effet, les premiers véhicules (nouvelles Fiat 500 Elettrica et Iveco E-Way ) ont été équipés pour tester le système et ont déjà parcouru pas mal de kilomètres.

L'objectif est de faire les preuves du système Dynamic Wireless Power Transfer (DWPT) comme principale technologie candidate pour répondre immédiatement et concrètement au besoin de décarbonation et de durabilité dans le secteur de la mobilité.

New wave

Concrètement, des bobines ont été placées sous l'asphalte pour permettre la recharge sans fil. Avec le système Dynamic Wireless Power Transfer, les véhicules électriques peuvent se recharger sans fil en circulant sur des voies filaires grâce à un système de boucle innovant positionné sous l'asphalte. Cette technologie peut être adaptée à tous les véhicules équipés d'un récepteur spécial qui transfère l'énergie entrante de l'infrastructure routière à la batterie, dans le but de générer un système de mobilité zéro émission.

Big Brother is driving you ?

Une connectivité avancée via les technologies de l'Internet des objets (IoT ) garantira dans le même temps une sécurité routière maximale, permettant un dialogue constant entre les autoroutes et les véhicules qui les empruntent. Entre ça et le mouchard contrôleur de vitesse "AIV" européen, le sentiment d'être pisté sera plus fort que jamais. Mais c'est bien ça, le rêve numérique non ? Le revêtement routier sera également utilisé pour le rendre plus durable sans altérer l'efficience et l'efficacité de la charge inductive.

Source : Stellantis

Pour résumer

L'Arena del Futuro ! Il ne s'agit pas du titre d'un "sous-Mad Max" italien des années 80, avec véhicules customisés et gros fusils, mais d'un projet visant à expérimenter l'autoroute du futur. Un futur entièrement électrique s'entend !

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.