par Thibaut Emme

90 km/h sur les autoroutes urbaines ?

C'est en tout cas le souhait du Maire de Valence (Drôme) et il est rejoint par la Ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal. Si cette demande aboutit, ce seront une douzaine de portions d'autoroute qui pourraient être concernées au total.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

"Plus la vitesse moyenne est basse, moins il y a d'émission" - Nicolas Darangon

L'autoroute A7 traverse la ville de Valence et est déjà limitée à 110 km/h durant toute cette traversée. Le Maire, Nicolas Darangon, demande l'abaissement à 90 km/h : "Il est urgent d'engager des mesures significatives pour préserver la santé des populations touchées par ces portions urbaines d'autoroutes (...) Le centre-ville de Valence est situé à moins de 300 m de l'A7 qui est l'axe routier le plus fréquenté d'Europe avec 70.000 véhicules par jour en moyenne. Diminuer la vitesse des véhicules permettrait de réduire cette pollution car plus la vitesse moyenne est basse, moins il y a d'émission" indique le premier édile de la ville au Parisien.

Selon des chiffres avancés, ce sont 75 décès prématurés sur la ville qui pourraient être évités avec l'abaissement de la vitesse qui se traduirait selon le Maire par une baisse des polluants. Surtout l'ozone qui en période de chaleur est massivement produit par réaction chimique avec les émissions des voitures. La Ministre de l'Ecologie prévoie d'annoncer une série de mesures contre la pollution de l'air à la rentrée.

"Et pourquoi pas demain 30 km/h sur autoroute" - Ligue de Défense des conducteurs

On pourrait donc retrouver cette mesure de limitation à 90 km/h pour les autoroutes urbaines. Une mesure qui fait déjà grincer les dents de ceux qui entendent défendre les droits des conducteurs. Pourtant sur la traversée de Valence par l'A7 le temps "perdu" en passant de 110 km/h à 90 km/h n'atteint pas la minute, 2 minutes si on étend la mesure à toute la zone urbaine. Une perte de temps donc limitée. Reste à prouver (et ce n'est pas fait, on attend toujours les études sérieuses sur ce point) que cela permet de réduire la pollution à l'ozone...

La zone urbaine de Valence s'est développée grâce en partie à la nationale 7, devenue A7. L'autoroute est coincée entre la ville et le Rhône et un projet d'enfouissement de l'autoroute est à l'étude pour permettre de nouveau l'accès au fleuve.

Source : Le Parisien, illustration : Michael Ertel (CC3.0) - smog sur Santiago du Chili

Pour résumer

C'est en tout cas le souhait du Maire de Valence (Drôme) et il est rejoint par la Ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal. Si cette demande aboutit, ce seront une douzaine de portions d'autoroute qui pourraient être concernées au total.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.