par La rédaction

WRC Turquie: Grönholm gagne, Ford leader du championnat

En l'absence de Sébastien Loeb, la victoire dans ce rallye de Turquie ne pouvait échapper à Marcus Grönholm. Et au terme de la dernière spéciale ce matin, c'est sans surprise que le Finlandais a franchi en vainqueur la ligne d'arrivée avec plus de deux minutes d'avance sur son équipier Mikko Hirvonen. Du côté de chez Kronos, cette manche Turque aura été celle de toutes les désillusions. Certes, Xevi Pons est brillamment remonté jusqu'à la quatrième place au cours de la dernière étape dominicale, mais l'Espagnol n'était pas désigné pour marquer des points constructeurs ce week-end. De ce fait, Ford, avec son doublé, passe en tête du championnat.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

En l'absence de Sébastien Loeb, la victoire dans ce rallye de Turquie ne pouvait échapper à Marcus Grönholm. Et au terme de la dernière spéciale ce matin, c'est sans surprise que le Finlandais a franchi en vainqueur la ligne d'arrivée avec plus de deux minutes d'avance sur son équipier Mikko Hirvonen. Du côté de chez Kronos, cette manche Turque aura été celle de toutes les désillusions. Certes, Xevi Pons est brillamment remonté jusqu'à la quatrième place au cours de la dernière étape dominicale, mais l'Espagnol n'était pas désigné pour marquer des points constructeurs ce week-end. De ce fait, Ford, avec son doublé, passe en tête du championnat.

Colin Mcrae, quant à lui, a du renoncer dans l'ultime chrono en raison d'une surchauffe moteur. Avant cela le remplaçant de luxe de Loeb naviguait à la septième place au volant de la Xsara. Son équipier Dani Sordo réalise la mauvaise opération du week-end en perdant la troisième place du championnat du monde pilotes au profit de Hirvonen.

A la troisième place du rallye on trouve Henning Solberg qui se permet, après ce résultat, de devancer son illustre frère cadet au classement du championnat, Petter ayant une fois de plus du abandonner sur sortie de route. 2006 n'est décidément pas l'année de Subaru.

Avec cette 23eme victoire, Marcus Grönholm conserve toutes ses (minces) chances de remporter un troisième titre de champion du monde à trois manches de la fin de saison. Pour Sébastien Loeb, le calcul est simple, il lui faut toujours marquer 5 points pour être assuré de conserver sa couronne, à condition bien sûr d'être rétabli à temps pour participer à au moins une épreuve avant la fin de l'année.

Classement Rallye de Turquie:

1.   GRONHOLM     Ford Focus 

2.   HIRVONEN       Ford Focus        + 02'23"40  

3.   H.SOLBERG     Peugeot 307      + 03'06"00  

4.   PONS              Citroen Xsara     + 03'27"40   

5.   KATAJAMAKI    Ford Focus         + 03'28"50  

6.   ATKINSON       Subaru Impreza  + 03'36"50  

7.   SORDO           Citroen Xsara     + 04'24"80  

8.   STOHL            Peugeot 307       + 04'30"30  

9.   DUVAL           Skoda Fabia        + 05'35"60  

10. AIGNER          Skoda Fabia        + 06'57"40  

Pour résumer

En l'absence de Sébastien Loeb, la victoire dans ce rallye de Turquie ne pouvait échapper à Marcus Grönholm. Et au terme de la dernière spéciale ce matin, c'est sans surprise que le Finlandais a franchi en vainqueur la ligne d'arrivée avec plus de deux minutes d'avance sur son équipier Mikko Hirvonen. Du côté de chez Kronos, cette manche Turque aura été celle de toutes les désillusions. Certes, Xevi Pons est brillamment remonté jusqu'à la quatrième place au cours de la dernière étape dominicale, mais l'Espagnol n'était pas désigné pour marquer des points constructeurs ce week-end. De ce fait, Ford, avec son doublé, passe en tête du championnat.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.