par La rédaction

WRC Sardaigne étape 2: Loeb confirme

Si le résultat des courses hippiques était aussi prévisible que celui des rallyes WRC le PMU aurait mis la clé sous la porte depuis bien longtemps. Et oui ! Une fois de plus le trio infernal a imposé sa loi en tête du rallye de Sardaigne. En signant quatre des six meilleurs chronos de la journée Sébastien Loeb a encore accentué son avance sur Marcus Grönholm qui ne se fait plus guère d'illusions. Comme il le dit avec beaucoup de fatalisme: "Lorsque Sébastien est à plus de 20 secondes il n'y a rien à faire".

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Si le résultat des courses hippiques était aussi prévisible que celui des rallyes WRC le PMU aurait mis la clé sous la porte depuis bien longtemps. Et oui ! Une fois de plus le trio infernal a imposé sa loi en tête du rallye de Sardaigne. En signant quatre des six meilleurs chronos de la journée Sébastien Loeb a encore accentué son avance sur Marcus Grönholm qui ne se fait plus guère d'illusions. Comme il le dit avec beaucoup de fatalisme: "Lorsque Sébastien est à plus de 20 secondes il n'y a rien à faire".

Même constat pour Mikko Hirvonen qui s'est contenté d'assurer sa troisième place en prenant soin de ne pas endommager sa monture.

Derrière les trois intouchables, Dani Sordo a finalement réussi à prendre l'ascendant sur Henning Solberg dans l'ultime spéciale de la journée. Il l'avait annoncé ce matin, c'était son objectif et il n'a pas ménagé sa peine pour l'atteindre, bien aidé il est vrai par la contre-performance du norvégien dans l'ES12.

En sixième position, Petter Solberg a déçu aujourd'hui après une belle première journée. Ne parvenant pas à trouver les bons réglages sur sa Subaru il est relégué ce soir à plus de trois minutes du leader.

Sauf imprévu, l'unique enjeu de la troisième étape sera la bataille pour la quatrième place entre Sordo et Henning Solberg, seulement séparés de 10 secondes au classement général.

Classement provisoire:

1. Loeb-Elena (Citroën C4) 3h12'45"6

2. Grönholm-Rautiainen (Ford Focus) à 36"5

3. Hirvonen-Lehtinen (Ford Focus) à 1'30"2

4. Sordo-Marti (Citroën C4) à 2'22"4

5. H. Solberg-Menkerud (Ford Focus) à 2'32"7

6. P. Solberg-Mills (Subaru Impreza) à 3'02"6

7. Gardemeister - Honkkanen (Mitsubishi) à 5'21"5

8 . Stohl-Minor (Citroën Xsara) à 5'44"8

9. Hanninen-Markkula (Mitsubishi) à 9'43"3

10. Latvala-Anttila (Ford Focus) à 12'15"8

 

Pour résumer

Si le résultat des courses hippiques était aussi prévisible que celui des rallyes WRC le PMU aurait mis la clé sous la porte depuis bien longtemps. Et oui ! Une fois de plus le trio infernal a imposé sa loi en tête du rallye de Sardaigne. En signant quatre des six meilleurs chronos de la journée Sébastien Loeb a encore accentué son avance sur Marcus Grönholm qui ne se fait plus guère d'illusions. Comme il le dit avec beaucoup de fatalisme: "Lorsque Sébastien est à plus de 20 secondes il n'y a rien à faire".

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.