par La rédaction

WRC : M-Sport Ford fait "châssis-arrière"

Admettons qu'il soit possible de faire "châssis-arrière" à la manière dont on fait marche arrière. C'est ce que fait M-Sport Ford en vue de la prochaine manche du WRC qui se disputera en Turquie.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Admettons qu'il soit possible de faire "châssis-arrière" à la manière dont on fait marche arrière. C'est ce que fait M-Sport Ford en vue de la prochaine manche du WRC qui se disputera en Turquie.

La situation se tend pour Sébastien Ogier. En quête d'un sixième titre de rang et d'un second exploit en série - s'imposer avec une écurie semi-privée - le pilote et champion du monde en titre disposera de la version précédente du châssis de la Ford Fiesta pour disputer la manche turque, dont le départ sera donné ce jeudi 13 septembre et dont l'arrivée sera jugée le dimanche 16 septembre.

Reculer pour mieux revenir ?

Lors des deux précédents rallyes, M-Sport et Ogier en particulier avaient étrenné une version passablement élargie de la Fiesta WRC. Celle-ci a été mise au point grâce au soutien supplémentaire accordé par Ford, et plus particulièrement par la structure américaine Ford Performance. Malheureusement, cela n'a pas été suffisant pour aider M-Sport et Ogier. Pire, l'auto n'a semble-t-il pas donné entière satisfaction au pilote français, notamment sans doute en raison d'un défaut de mise au point. Toujours est-il qu'il a été de faire un pas en arrière et de reprendre la spécification qui avait permis au duo Ogier-Ingrassia d'effectuer un meilleur début de saison que l'an passé.

Source et photo : M-Sport

Pour résumer

Admettons qu'il soit possible de faire "châssis-arrière" à la manière dont on fait marche arrière. C'est ce que fait M-Sport Ford en vue de la prochaine manche du WRC qui se disputera en Turquie.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.