par La rédaction

WRC : Loeb prêt à revenir à temps partiel

Sébastien Loeb aura donc remporté l'avant-dernière manche de la saison 2018 de WRC en ayant seulement participé à trois courses. De quoi le motiver pour 2019 ?

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Sébastien Loeb aura donc remporté l'avant-dernière manche de la saison 2018 de WRC en ayant seulement participé à trois courses. De quoi le motiver pour 2019 ?

Initialement, le programme principal de Sébastien Loeb en 2019 devait être le rallycross avec Peugeot. Mais le constructeur a brutalement annoncé son retrait. Il reste la possibilité pour Loeb d'y rester avec sa propre écurie (SLR) qui s'y teste justement cette saison. Le SLR alignerait ainsi une ex-Peugeot officielles. La perspective de devoir batailler contre les ultra-performantes Volkswagen motive le nonuple champion du monde ? Peut-être en partie seulement.

D'autant que le week-end dernier, avec son complice Elena, il a permis à Citroën de renouer avec le succès après une longue disette. Il n'a quant à lui pas caché l'émotion qu'a suscité cette victoire devant les ténors du championnat.

Vers la constitution d'une dream team ?

Depuis, il s'est déclaré prêt à envisager un retour à temps partiel en WRC. S'il devait se faire cela serait évidemment avec Citroën puisque Loeb reste un pilote PSA. On imagine toutefois qu'il pourrait compter davantage de rallyes que cette année. Citroën doit en rêver. L'écurie française pourrait constituer une dream (autour de Ogier et de Lappi) team et sérieusement de nouveau envisager un titre constructeur. De plus, Breen pourrait ainsi partager une troisième voiture alignée toute la saison.

Source et photo : WRC

Pour résumer

Sébastien Loeb aura donc remporté l'avant-dernière manche de la saison 2018 de WRC en ayant seulement participé à trois courses. De quoi le motiver pour 2019 ?

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.