par Thibaut Emme

WRC : Jari-Matti Latvala prend la tête de Toyota TGR

Tommi Mäkinen prend - officiellement - du galon et cède la place à l'ancien pilote Jari-Matti Latvala à la tête de l'escouade Toyota en rallye mondial WRC.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Tommi Mäkinen a mené Toyota au titre constructeur en 2018, puis un double titre pilote en 2019 avec Tänak et 2020 avec Ogier. Pour autant, son départ semble comme une "sanction", faute d'avoir ramené le doublé constructeur+pilote dans l'escarcelle de Toyota ? Mäkinen devient "Consultant sport motorisé" pour Toyota. Placard doré ?

Jari-Matti Latvala de son côté a donc été adoubé par Akio Toyoda, Président de Toyota, lui-même, pour sa première expérience de patron d'écurie après sa très riche et longue carrière de pilote WRC. Il sera entouré par Yuichiro Haruna, Directeur Projet, Kaj Lindström, Directeur Sportif et Tom Fowler, Directeur Technique.

Ogier et Ingrassia rempilent

En même temps que cette annonce de changement de "management", Toyota Gazoo Racing annonce que la paire Ogier/Ingrassia a rempilé pour une saison. Depuis quelques saisons, Ogier laisse planer le doute sur une potentielle retraite, totale ou partielle. La saison 2020 largement tronquée par la pandémie à la Covid-19 lui a laissé un goût d'inachevé malgré le titre pilote sur le fil à Monza.

Ogier sera accompagné dans la course au titre par Elfyn Evans, concurrent malheureux pour le titre mondial, ainsi que le prometteur Kalle Rovanperä. Takamoto Katsuta continuera son apprentissage sur la 4e Toyota. L'objectif semble être de ramener les deux titres chez l'ex-TMG devenu TGR Europe (ou TGR-E).

Latvala fait parti du projet du retour de Toyota en rallye mondial WRC depuis le départ ou presque. Il a ramené la première victoire du constructeur depuis son retour en Suède en 2017. Il a aussi permis d'obtenir le titre constructeur en 2018 avec sa 18e (et dernière) victoire en carrière en 2018 en Australie.

A 35 ans seulement, Latvala change donc de carrière après avoir vu sa carrière de pilote en fort déclin depuis près de deux saisons. Cette année, on l'a vu en Suède sur une Toyota privée (abandon).

Notre avis, par leblogauto.com

Visiblement, Jari-Matti a été choisi par Toyoda pour sa sympathie et son empathie. Selon le Président de Toyota, "Il se soucie de tout le monde dans l'écurie, comme les mécaniciens, les ingénieurs, et a toujours discuté avec eux. Je suis certain que ce genre d'attitude et de caractère a renforcé énormément l'équipe et aidé à nous mener au titre constructeur".

Pour autant, est-ce que Latvala a les épaules pour être un chef d'équipe ? Seul l'avenir le dira. Surtout, il a couru directement contre Ogier et Evans. Ne sera-t-il alors pas un peu difficile d'imposer un point de vue ou une décision ? On verra bien. Pour Mäkinen cela ressemble quand même à une "réprimande" avec reprise en main de Toyota sur la structure que l'ancien champion du monde avait monté pour construire le projet rallye.

La saison 2021 doit commencer sous peu. Enfin peut-être... Pour le Monte Carlo, un parcours raccourci de 10% environ (280 km de spéciales) a été dévoilé avec un shakedown purement et simplement annulé (il va donc falloir se lancer "dans le vide") et des spéciales avancées pour éviter...un éventuel couvre-feu Covid. La Suède a renoncé et d'autres manches pourraient être annulées ou repoussées. La saison de WRC 2021 dans la ligne de celle du WRC 2020 ?

Illustration : TGR

Pour résumer

Tommi Mäkinen prend - officiellement - du galon et cède la place à l'ancien pilote Jari-Matti Latvala à la tête de l'escouade Toyota en rallye mondial WRC.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.