par Thibaut Emme

WRC - Italie 2017 : Tänak s'offre sa première victoire

On avait laissé Ott Tänak en tête du ralye de Sardaigne avec encore 4 spéciales à disputer et Latvala sur ses talons. Mais le jeune Estonien n'a pas craqué sous la pression et s'offre son tout premier succès en WRC.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

En partant ce matin, Tänak n'avais que 24 secondes et ne pouvait pas trop contrôler. Ne pas prendre de risque au moins. Dans l'ES16, Paddon qui n'a plus rien à espérer ce weekend, signe le temps scratch devant Latvala justement. Tänak perd 5,5 secondes sur le Finlandais. Breen, continue avec la C3 à alterner le bon et le moins bon. Là c'est bon. L'autre C3 aux mains de Mikkelsen se comporte bien aussi.

Alors qu'on pensait que le classement serait plus ou moins figé pour les premiers, voilà que Hänninen subit des soucis de direction. Il voit Ogier revenir sur ses talons pour la 5ème place. Devant, Sordo et Neuville impriment le rythme de l'ES17. Tänak suit à 8 secondes, mais surtout Latvala lui redonne 7 secondes et un peu d'air au général. Pourtant rien n'est simple pour Tänak car la Fiest M-World n'est plus étanche et bourrée de poussière. Pas facile de piloter dans ces conditions. Prokop continue son weekend de cauchemar avec un différentiel en vrac. Heureusement la voiture soeur, celle de Ostberg, semble plus épargnée.

L'ES18 fut spéciale puisqu'après 9 concurrents, Paddon est sorti une nouvelle fois de la route et sa Hyundai i20 est immobilisée, bloquant la route. L'équipage est ok mais la voiture n'ira pas plus loin. Tout le monde est crédité du temps du 9ème, avec 41 secondes de débours sur Lappi qui signe un nouveau scratch. Tänak compte 23 secondes sur Latvala et on voit mal comment il pourrait rater la victoire.

D'ailleurs, il ne la rate pas. Lappi remporte la dernière spéciale et prend 5 points de bonus. Une façon de récompenser son très bon weekend avec une 4ème place au général sur sa Toyota. Suivent Sordo, Ogier, Neuville et Latvala pour les points de bonus. Tänak termine l'ES19 à 13 secondes mais il en reste 12,3 d'avance sur Latvala au final ! Ogier de son côté à passé Hänninen. Une dernière frayeur pour Ostberg qui termine avec une roue baladeuse. Mais il avait suffisamment d'avance sur Mikkelsen et conserve sa 7ème place.

Tänak l'emporte devant Latvala et Neuville. Pour sa première victoire, il aura du résister à Meeke sorti très (trop) vite de la route, puis Paddon que l'on pensait pouvoir aller au bout sur un terrain similaire à l'Australie. Malgré un rallye en demi-teinte, Ogier limite la casse car Neuville ne prend que la 3ème place. Le Français perd tout de même 4 points sur le Belge mais en conserve 18 d'avance. Avec sa victoire, Tänak prend la 3ème place à Latvala. Hänninen prend la 9ème place à Meeke qui en est déjà à son 4ème abandon en 7 épreuves et n'a marqué qu'à 2 reprises. Mikkelsen marque 4 points avec la Citroën C3 qu'il découvrait ce weekend.

Classement pilote :

1 - Ogier 141 points

2 - Neuville 123 points

3 - Tänak 108 points

4 - Latvala 107 points

5 - Sordo 70 points

6 - Evans 53 points

7 - Breen 43 points

8 - Paddon 33 points

9 - Hänninen 29 points

10 - Meeke 27 points

Au classement constructeurs, M-Sport fait la bonne opération entre la victoire de Tänak et la 5ème place de Ogier. L'écurie de Malcolm Wilson compte désormais 40 points d'avance sur Hyundai.

Classement constructeurs :

1 - M-Sport 234 points

2 - Hyundai 194 points

3 - Toyota Gazoo 143 points

4 - Citroën 97 points

Illustration : WRC

Pour résumer

On avait laissé Ott Tänak en tête du ralye de Sardaigne avec encore 4 spéciales à disputer et Latvala sur ses talons. Mais le jeune Estonien n'a pas craqué sous la pression et s'offre son tout premier succès en WRC.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.