Lancer le diaporama
WRC France 2015 ES4-ES6 : Latvala prend la tête, Evans résiste 1
+4
LANCER LE DIAPORAMA
par Thibaut Emme

WRC France 2015 ES4-ES6 : Latvala prend la tête, Evans résiste

Nouvelle spéciale annulée dans ce rallye de Corse avec le passage Casamozza-Ponte Leccia toujours impraticable. Dans les deux autres spéciales, Latvala fait la différence pour s'emparer de la tête.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Dans la spéciale #5, Evans n'avait pas le bon rythme. C'est surtout sur une partie des 36 km que Latvala a fait la différence, s'adjugeant le scratch 4 secondes devant Mikkelsen et 14 sur Ogier reparti en rallye2. "C'était plus difficile car le contraste entre les différents niveaux de grip était encore plus grand. J'ai eu quelques frayeurs tant la piste était grasse sous les arbres. Hier, Evans avait été rapide sur cette spéciale donc je devais hausser mon rythme" explique Latvala. Il revient à 1,7 seconde de Evans toujours leader.

Dans cette spéciale, Kubica subit deux crevaisons mais n'avait malheureusement qu'une seule roue de secours dans la voiture. Il doit abandonner alors qu'il avait une belle 5ème place.

Ogier se rappelle au bon souvenir de ses concurrents en s'octroyant le scratch de la 6ème spéciale (48,46 km). Il reprend 8,7 secondes à Latvala et 12,4 à Evans. Grâce à ces 3,7 secondes de mieux, Latvala passe Evans pour 2 secondes pile au général. Mikkelsen est sur le podium à 30 secondes suivi par Meeke et Abbring. Le coéquipie de Meeke, Ostberg, est 6ème tandis que les deux premiers Français sont Bouffier et Sarrazin 8 et 9ème. Paddon est toujours le meilleur des Hyundai avec le 7ème temps.

Lefebvre reste 12ème mais s'est fait passé par Sordo. Ogier est 24ème, Dumas a du abandonner (crevaison) dans la spéciale précédente et en RGT il ne reste que Delecour dans la catégorie. François est 20ème au général mais s'ennuie ferme sur le rallye qu'il considère comme "gravier" cette année et non tarmac. La 911 RGT est difficile à piloter. Demain, environ 94 km de spéciale avec deux grosses premières spéciales avant la dernière spéciale qui sera le support de la power stage et sera évidemment télévisée à partir de 12h sur L'Equipe 21.

En WRC2, Julien Maurin s'est emparé de la tête tandis que le leader de la veille, Breen a perdu énormément de temps. Il a 19 secondes sur le Finlandais Lappi et plus d'une minute sur l'Allemand Kremer. Eric Camilli, pilote Toyota mais qui roule une Fiesta R5 Oreca est 5ème, En WRC3, Gilbert devance Tempestini et Rossel (l'autre membre de l'équipe FFSA avec Camilli). Gilbert peut coiffer la couronne du J-WRC !

POS#PILOTETEMPSDIFF PRÉC.DIFF 1ER
1.2J. LATVALA1:42:24.8
2.5E. EVANS1:42:26.8+2.0+2.0
3.9A. MIKKELSEN1:42:55.6+28.8+30.8
4.3K. MEEKE1:43:18.4+22.8+53.6
5.10K. ABBRING1:43:24.9+6.5+1:00.1
6.4M. OSTBERG1:43:30.5+5.6+1:05.7
7.20H. PADDON1:43:50.3+19.8+1:25.5
8.15B. BOUFFIER1:44:02.0+11.7+1:37.2
9.22S. SARRAZIN1:44:16.4+14.4+1:51.6
10.6O. TANAK1:44:18.7+2.3+1:53.9
11.8D. SORDO1:44:27.4+8.7+2:02.6
12.12S. LEFEBVRE1:44:51.7+24.3+2:26.9

Illustration : WRC

Pour résumer

Nouvelle spéciale annulée dans ce rallye de Corse avec le passage Casamozza-Ponte Leccia toujours impraticable. Dans les deux autres spéciales, Latvala fait la différence pour s'emparer de la tête.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos