par La rédaction

WRC Corse étape 2: Grönholm ne s'en laisse pas compter

Certes Sébastien Loeb pointe en tête du Tour de Corse au terme de la seconde étape avec un avantage de 27 secondes sur Grönholm mais le Finlandais réalise une excellente opération en ne perdant pour l'instant "que" deux points sur son grand rival au championnat. Avec Sordo troisième à une minute et Duval quatrième à plus de deux minutes, les espoirs de Guy Fréquelin de voir un ou deux pilotes s'intercaler entre son leader et Grönholm sont ce soir quasiment anéantis. 

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Certes Sébastien Loeb pointe en tête du Tour de Corse au terme de la seconde étape avec un avantage de 27 secondes sur Grönholm mais le Finlandais réalise une excellente opération en ne perdant pour l'instant "que" deux points sur son grand rival au championnat. Avec Sordo troisième à une minute et Duval quatrième à plus de deux minutes, les espoirs de Guy Fréquelin de voir un ou deux pilotes s'intercaler entre son leader et Grönholm sont ce soir quasiment anéantis. 

La perspective d'un troisième titre mondial quelques semaines avant de raccrocher définitivement son casque semble donner des ailes au pilote Ford qui n'a pourtant jamais caché son aversion pour les rallyes asphalte.

A quatre spéciales de l'arrivée, les positions semblent bien établies et, sauf accident, le podium du Tour de Corse 2007 devrait être identique à celui de l'an passé. En revanche la bataille pour la quatrième place s'annonce rude avec Latvala à deux secondes de Duval et Petter Solberg à moins de dix secondes de la Xsara. Le Belge avait pourtant creusé un écart conséquent sur Latvala mais des problèmes de boîte de vitesse et de frein lui ont fait perdre quasiment tout l'avantage acquis depuis le début du rallye lors des deux derniers chronos de la journée.

Notons également le premier abandon de la saison pour Mikko Hirvonen qui a vu ses espoirs de bien figurer s'envoler après une sortie de route lors de la première journée. Ce résultat blanc devrait faire les affaires de Citroën dans l'optique du championnat constructeurs même si l'avance de Ford est toujours confortable.

Enfin, les deux dernières places dans les points sont solidement occupées par les deux autres pilotes Subaru avec Chris Atkinson septième devant Xevi Pons.

Classement étape 2:

1. Loeb (Citroën) en 2h20'58"6

2. Grönholm (Ford) à 27"5

3. Sordo (Citroën) à 1'00"6

4. Duval (Citroën) à 2'21"5

5. Latvala (Ford) à 2'23"9

6. P.Solberg (Subaru) à 230"9

7. Atkinson (Subaru) à 2'49"3

8. Pons (Subaru) à 4'08"2

9. Kopecky (Skoda) à 5'52"9

10. H.Solberg (Ford) à 7'07"6

Pour résumer

Certes Sébastien Loeb pointe en tête du Tour de Corse au terme de la seconde étape avec un avantage de 27 secondes sur Grönholm mais le Finlandais réalise une excellente opération en ne perdant pour l'instant "que" deux points sur son grand rival au championnat. Avec Sordo troisième à une minute et Duval quatrième à plus de deux minutes, les espoirs de Guy Fréquelin de voir un ou deux pilotes s'intercaler entre son leader et Grönholm sont ce soir quasiment anéantis. 

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.