par Thibaut Emme

WRC - Allemagne 2018 : Tänak double la mise, Neuville prend une option

Le rallye d'Allemagne 2018 voit l'Estonien Ott Tänak doubler la mise après sa victoire en Finlande (et se succéder au palmarès du rallye). Au championnat, Neuville prend une option pour le titre.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Ott Tänak devient un redoutable concurrent avec la Toyota Yaris désormais à sa main. Dans la bataille à trois avec Neuville sur Hyundai i20 et Ogier sur Ford Fiesta, Tänak semble prendre l'ascendant.

En Allemagne, tout à bien débuté pour lui avec de suite des scratchs et un écart creusé sur Ogier et sur Neuville. A la fin de la journée de vendredi, Tänak compte 12 secondes sur Ogier et 27 sur Neuville. Cela continue la deuxième journée avec Ogier qui résiste bien. Neuville de son côté peine à trouver le bon rythme et recule au classement.

Pour Ogier, la tuile viendra à l'ES13. Crevaison et obligation de changer la roue. Au final c'est 1 minute et 43 secondes de perdues et certainement le rallye. Evans sort de la route dans l'ES11 et doit réparer. Mais, il ne peut repartir et c'est l'abandon.

Rebondissements jusqu'au dernier jour

Devant, Ott Tänak continue son bonhomme de chemin. A la fin de la seconde journée, il compte 42 secondes d'avance sur Sordo désormais 2nd et 48 sur Latvala. A monture égale (la Toyota), on peut comparer la différence de rythme. Breen perd aussi près de 1 minute 30 dans la dernière spéciale mais rallye l'arrivée.

Ce dimanche, il y avait encore 3 spéciales à courir, et pour Tänak, une gestion qu'il commence à connaître. Mais rien n'est fini sur ce rallye. La preuve, l'ES16 (sur 19) voit Ostberg sortir de la route et abandonner. La Citroën n'a pas semblé en rythme de tout le rallye. Ostberg avouait d'ailleurs tester des réglages sans trouver le bon.

Cette 16ème spéciale signera aussi la fin du rallye pour Latvala et Sordo. Les deux pilotes avaient un podium à portée de main. C'est Neuville qui en profite pour prendre une seconde place un peu chanceuse. Dans la power stage, Ogier sort l'attaque et prend les 5 points de bonus. A peine 1 dixième devant Tänak mais cela suffit. Suivent Lappi, Breen et Neuville qui prend le dernier point de bonus.

Résultat

Au final, Tänak remporte donc ce rallye devant Neuville et Lappi. Suivent, Ogier, Sunninen, Mikkelsen, Breen et Griebel pour le WRC. Puis, Kopecky et Rovanperä en WRC2.

POS#PILOTETEMPSDIFF PRÉC.DIFF 1ER
1.8O. TÄNAK3:03:36.9
2.5T. NEUVILLE3:04:16.1+39.2+39.2
3.9E. LAPPI3:04:37.8+21.7+1:00.9
4.1S. OGIER3:05:11.4+33.6+1:34.5
5.3T. SUNINEN3:05:39.8+28.4+2:02.9
6.4A. MIKKELSEN3:05:50.7+10.9+2:13.8
7.11C. BREEN3:06:16.0+25.3+2:39.1
8.22M. GRIEBEL3:14:18.1+8:02.1+10:41.2
9.31J. KOPECKY3:16:49.7+2:31.6+13:12.8
10.44K. ROVANPERÄ3:16:53.5+3.8+13:16.6

Classements généraux

Au classement mondial pilote, Tänak se rapproche d'Ogier. Il ne compte plus que 13 points de retard sur le quintuple champion du monde des rallyes. Devant, Neuville grappille 2 petits points sur Ogier. Surtout, c'est un rallye de moins à courir et l'écart reste important. 23 points en faveur du Belge. A quatre rallyes de la fin du championnat, Neuville pourrait mettre fin à 14 années de domination française en WRC.

POSPILOTEPoints
1.T. NEUVILLE172
2.S. OGIER149
3.O. TÄNAK136
4.E. LAPPI88
5.A. MIKKELSEN65
6.D. SORDO60
7.J-M. LATVALA55
8.E. EVANS52
9.M. OSTBERG48
10.C. BREEN47

Au classement par équipe, Toyota fait un rapproché vers Hyundai toujours en tête. Plus que 13 points d'avance pour l'équipe de Michel Nandan. M-Sport limite la casse mais perd du terrain. Quand à Citroën, l'équipe ferme toujours la marche avec désormais 95 points de retard sur Hyundai.

PosTeamsPoints
1.HYUNDAI SHELL MOBIS WRT Hyundai254
2.TOYOTA GAZOO RACING WRT Toyota241
3.M-SPORT FORD WORLD RALLY TEAM Ford224
4.CITROEN TOTAL ABU DHABI WRT Citroen159

Prochain rendez-vous, dans un mois, en Turquie, pour le grand retour de ce rallye qui ne s'est plus couru en WRC depuis 8 ans.

Pour résumer

Le rallye d'Allemagne 2018 voit l'Estonien Ott Tänak doubler la mise après sa victoire en Finlande (et se succéder au palmarès du rallye). Au championnat, Neuville prend une option pour le titre.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.