Lancer le diaporama
Retour en photos sur le Monte Carlo 2020 1
+11
LANCER LE DIAPORAMA
par Thibaut Emme

Retour en photos sur le Monte Carlo 2020

La saison 2020 du championnat mondial de rallye FIA WRC vient de débuter par le Monte Carlo et Nicolas Laverroux nous propose une sélection de photographies de cette épreuve si particulière.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

La saison 2020 du championnat mondial de rallye FIA WRC vient de débuter par le Monte Carlo et la victoire de Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul en principauté. Nicolas Laverroux nous propose une sélection de photographies de cette épreuve si particulière.

Un Monte Carlo digne de ce nom, ce sont des conditions hivernales changeantes, faites de neige, de glace, de plaques de "black ice" (les plaques de goudron lisses comme le crane d'un chauve), de poussière aussi. Le tout change de kilomètre en kilomètre à mesure que l'on monte ou que l'on descend en altitude, ou que l'on passe dans des sous-bois. Difficile de choisir en théorie les pneus les plus adaptés ou plus exactement les moins inadaptés.

Ce sont aussi des spéciales de nuit, sur des routes étroites, aux cordes ignorées comme si elles n'étaient pas là, et des funambules qui se jouent des virolos. Le WRC organise un court "shakedown", trop sec sans doute cette année, mais qui met dans l'ambiance.

Un Monte Carlo un peu trop sec ?

Couru a flanc de montagne, entre Gap et Monaco, le rallye Monte Carlo 2020, c'était 1500 km dont 304,28 km de spéciales sur 4 jours. De quoi admirer les Alpes, un peu trop grises avec l'absence marquée de neige en basse altitude. Cela a tout de même permis aux pilotes de flirter avec les 190 km/h dans certaines portions, là où le commun des mortels n'ose pas aller à plus de 80 km/h, en plein été quand il fait bien sec.

Les spectateurs ont encore répondus présents en masse, pour voir, qui des sauts, qui des épingles au frein à main, qui encore des cordes ignorées. Dans la galerie, Ole Christian Veiby en fait l'exemple avec sa Hyundai i20 Coupé RC2. A noter qu'il n'a pas vu l'arrivée : accident dans l'ES14. Moins spectaculaire que la sortie de Ott Tänak et Martin Järveoja, son erreur a tout de même laissé la Hyundai sur le flanc (voir ici), roue arrière arrachée et avant éclatée contre la paroi rocheuse.

Enfin la neige

Mais que serait un Monte Carlo sans neige ? Pas grand chose sans doute. Nicolas en connaisseur de l'épreuve a su trouver un spot idéal, le samedi, pour nous offrir encore une galerie spectaculaire. Certains pilotes n'ont pas hésité à être très généreux dans la glisse et la sortie "au large". On soulignera le style de Lappi mais aussi la grosse attaque de Neuville.

Si Neuville remporte son premier Monte Carlo, Lappi de son côté mène la Ford Fiesta M-Sport à la 4e place. Pas mal pour le "petit poucet" du WRC. Mais, on retiendra la revanche de Neuville et Gilsoul qui avaient perdu le Monte Carl' 2019 pour une poignée de secondes. Cette édition 2020 est l'une des épreuves du rallye mondial avec le podium le plus serré. Les 3 premiers se tiennent en 14,3 secondes. La saison 2020 est lancée, et bien lancée.

Un grand merci à Nicolas Laverroux pour ses images et ses impressions sur place. Retrouvez une partie de son travail sur 500px.

Crédit photo : Nicolas Laverroux

Pour résumer

La saison 2020 du championnat mondial de rallye FIA WRC vient de débuter par le Monte Carlo et Nicolas Laverroux nous propose une sélection de photographies de cette épreuve si particulière.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos