par Joest Jonathan Ouaknine

Présentation "live" du Dakar 2016

Sébastien Loeb va disputer le Dakar ! Sébastien Loeb va disputer le Dakar ! Voilà pour l'information principale de ce 38e Dakar.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Sébastien Loeb va disputer le Dakar ! Sébastien Loeb va disputer le Dakar ! Voilà pour l'information principale de ce 38e Dakar.

Emotion(s)

Pour une fois, la présentation a lieu non pas au Pavillon Gabriel, mais à l'Espace Pierre Cardin. Les deux lieux sont quasiment mitoyens. Néanmoins, la grande différence est que le théâtre fait face à la place de la Concorde, d'où s'élancèrent les premiers Dakar.

A cause des attentats, l'avenue Gabriel (sur laquelle est située l'ambassade des Etats-Unis) est bouclée. L'ambiance n'est pas à la fête et Etienne Lavigne, le directeur du Dakar, est marqué.

Enrique Meyer, le ministre du tourisme de l'Argentine, vient chaque année à Paris. En 2008, apprenant l'annulation du Dakar "Africain", il avait été lui-même rencontrer Lavigne. Amener l'épreuve en Amérique du Sud, c'était son idée. Mais l'inamovible ministre est en fin de mandat. En 2016, un autre représentera le Chili. En guise de remerciement, Lavigne lui offre un bouclier :

Un autre changement, c'est Marc Coma. Le multiple vainqueur raccroche le guidon et rejoint l'équipe organisatrice du Dakar. Cyril Després passé sur 4 roues, le vainqueur moto sera, quoi qu'il arrive ni Coma, ni Després. Du jamais-vu depuis 2005.

Terrain de jeu

Nul doute que Lavigne a du passer pas mal de nuits blanches. D'abord, c'est le Chili qui jette l'éponge, puis le Pérou (alors que le parcours est déjà définie.) Il faut revoir toute la deuxième semaine. Et c'est donc finalement une boucle Buenos-Aires - Rosario.

Les concurrents s'élanceront de la capitale Argentine le 2 janvier, pour un prologue de 11km. Puis ils vont s'attaquer aux hauts plateaux. A Jujuy, les concurrents subissent une étape marathon : le soir, les autos seront dans un parc fermé, seul le plein en carburant est autorisé.

Depuis 2013, la course s'offre des incursions en Bolivie. Cette année, pour la première fois, l'ensemble de la caravane y passera plusieurs jours.

Le retour en Argentine s'effectue dans la fournaise des vallées encaissées, jusqu'à Salta. Là-bas, ils auront une journée de repos bien méritée. Le 11, la caravane repart pour Belen. Les années précédentes, ce passage dans les contreforts andins fut terrible pour les mécaniques. Et là, ils s'offrent en plus une boucle à Belen, le lendemain ! Et pas question de rouler prudemment : les 10 meilleurs de la boucle Belen-Belen partiront avant les motos (quel que soit leur position au classement.) Les organisateurs ont surnommé la spéciale suivante "Superfiambala", ce qui est un synonyme de "vous allez en baver" (d'où l'intérêt de partir avec une piste claire.)

Et au final, ils ne devraient pas être très nombreux à Rosario, le 16... Notons globalement qu'à quelques exceptions près, motos, autos et camions roulent sur les mêmes parcours (alors que ces dernières années, il y avait de plus en plus de parcours spécifiques.)

Le plateau

LA star du Dakar 2016, c'est Sébastien Loeb. L'Alsacien a brillé d'emblée en WRC, en endurance et en WTCC. Peut-il s'imposer dés son premier Dakar ? En tout cas, il vient compléter la "dream team" Peugeot, avec Stéphane Peterhansel, Carlos Sainz, Despres et la dernière recrue, Romain Dumas.

Face au challenger Peugeot, il y a Mini. L'équipe, emmenée par Nani Roma et Nasser Al-Attiyah a privilégié la qualité à la quantité. Mikko Hirvonen, Poulidor du WRC, est le deuxième débutant le plus attendu. Signalons enfin Zhou Yong, vétéran Chinois qui semble avoir musclé son pied droit.

Et puis, il y a les autres. Au Dakar, il y a toujours beaucoup de casse et l'on a souvent vu des "petits" bien classés à l'arrivée. 2e en 2015, Giniel de Villiers rêve d'un nouveau miracle au volant de son Hilux. Côté Français, Ronan Chabot porte les couleurs de Toyota France. Christian Laveille pilote lui un Duster de Renault Argentina. Carlos Sousa a un 4x4 Mitsubishi, alors que Robby Gordon ressort son "Gordini".

Et puis il y a ceux qui visent avant tout l'arrivée. C'est le cas de Philippe Croizon, polyamputé. La Hollande est le deuxième contingent du Dakar (après la France.) Nombre "d'Oranje" pilotent des camions. Les jumeaux Coronel sont l'exception qui confirme la règle. L'unique Foton sera aussi l'unique véhicule made in China. Enfin, il y a l'étonnant 4x4 électrique Acciona.

Crédits photos : Joest Jonathan Ouaknine/Le Blog Auto, sauf photos 3, 5 et 6 (ASO.)

Pour résumer

Sébastien Loeb va disputer le Dakar ! Sébastien Loeb va disputer le Dakar ! Voilà pour l'information principale de ce 38e Dakar.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.