par La rédaction

Les premiers essais de Sébastien Ogier sur neige avec la Polo R WRC

S’il avait déjà roulé dans une Polo, Sébastien Ogier n’avait pas encore pris le volant d’un vrai prototype de WRC. En Norvège, il a pu découvrir la première Volkswagen équipée de ce qui sera son moteur 1,6 L turbo pour commencer le développement pour 2013.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

« C’était notre première véritable séance d’essais au volant de notre future WRC », explique Sébastien Ogier dans un communiqué. « On a établi nos quartiers dans la région qui accueillait la première étape du Rallye de Suède. On y a retrouvé de bonnes conditions, des routes bien enneigées. La séance s’est déroulée sur plusieurs profils de route différents, plus ou moins bosselées. »

L’équipe est restée sur place durant quatre jours. La Polo R WRC s’est montrée fiable et a parcouru 700 kilomètres, soit l’équivalent de deux rallyes : « C’est très positif pour cette première grosse séance, la fiabilité étant un point essentiel à ce stade du développement. Pour l’équipe, il était important de couvrir beaucoup de kilomètres afin de tester la résistance du matériel et d’emmagasiner des données qui seront ensuite analysées. Pour moi, il s’agissait essentiellement d’évaluer mes sensations de pilotage et de juger les performances actuelles de la voiture. »

Prête à rouler en février, la Polo R WRC ne sera pourtant pas lancée en compétition avant la saison 2013. L’équipe allemande ne veut pas perdre de temps à préparer des rallyes avec une nouvelle voiture pour se concentrer sur les détails de l’homologation afin d’avoir une voiture prête à gagner dès le 1er janvier.

« J’ai concentré mes efforts sur la Polo avec laquelle on a déjà commencé à travailler sur les suspensions et la cartographie moteur. Mes sensations sont assez bonnes, même s’il est évident qu’il nous reste du travail pour faire en sorte que je sois parfaitement à l’aise et que la voiture soit la plus performante possible. En tout cas, je retrouve une puissance à laquelle j’étais habitué avec la WRC que je pilotais par le passé, c’est globalement le même format de voiture et elles ont des caractéristiques similaires. »

Prochaine séance sur terre dans le sud de l’Espagne…

Et aussi :

Ken Block gagne aux Etats-Unis

Andreas Mikkelsen marque son territoire

Source : communiqué

Photo : Volkswagen

Pour résumer

S’il avait déjà roulé dans une Polo, Sébastien Ogier n’avait pas encore pris le volant d’un vrai prototype de WRC. En Norvège, il a pu découvrir la première Volkswagen équipée de ce qui sera son moteur 1,6 L turbo pour commencer le développement pour 2013.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.