Lancer le diaporama
Dakar 2022 #1A : Al-Attiyah et Baumel se montrent 1
+4
LANCER LE DIAPORAMA
par Thibaut Emme

Dakar 2022 #1A : Al-Attiyah et Baumel se montrent

Le Dakar 2022 est parti aujourd'hui de Jeddah pour un prologue suivi de 12 spéciales. Les vainqueurs de l'édition 2019, et favoris à la victoire finale sont bien là.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

L'étape 1A faisait tout de même plus de 600 km. Mais, avec 595 km de liaison pour 19 km de spéciale, c'est plus un prologue qu'autre chose. Sauf qu'au Dakar, tout peut se perdre dans les premiers km, ou même avant. Ainsi, jeudi, le buggy d'Alexandre Pesci a été détruit dans un incendie. Sponsor de l'équipe de Romain Dumas (Pesci est le patron de Rebellion), il a récupéré le buggy de ce dernier. Mais, Dumas n'est pas à pied. Nasser Al-Attiyah lui a prêté son Toyota Hilux avec lequel il courait jusqu'à l'édition de 2021. Le véhicule a été acheminé du Qatar en Arabie Saoudite et Dumas est donc désormais inscrit avec un Hilux. Solidarité du rallye-raid.

A noter qu'il y a eu également une explosion sous un véhicule d'assistance, blessant Philippe Boutron (pilote Sodicars) au mollet. Opéré avec succès, c'est tout de même l'abandon. L'origine criminelle n'est pas écartée par les autorités saoudiennes.

Et il y a la Covid-19 qui marque déjà l'épreuve. Tom Colsoul, copilote de Guillaume De Mevius en proto léger a été testé positif et a dû céder son baquet à Walch. Guillaume de Mevius est le fils de Grégoire de Mevius qui a 8 participations au Dakar et a cofondé Overdrive. Andreas Mikkelsen (bien connu en rallye WRC) remplace Mitch Guthrie positif. Il embarque avec lui Ola Floene avec qui il a couru en WRC.

Le coup de bambou pour Chicherit

Revenons-en à la course en elle-même. La spéciale du jour, le long de la Mer Rouge, a eu lieu avant Médine (Madinah) avec un parcours offrant déjà 3 morceaux de dunes. 19 km, mais de quoi faire un bout de différence. Al-Attiyah et Baumel ont remporté cette spéciale 1A avec une poignée de secondes devant Sainz. Si Al-Attiyah est fidèle à Toyota et au Hilux 4x4, Sainz, tout comme Peterhansel sont désormais avec Audi après MINI, Peugeot, etc. Loeb, qui est navigué par Lurquin sur le Bahrain Raid Xtrem (BRX) termine 5e à 37 secondes.

Evidemment, on retrouve les habituels Al Rajhi, Roma, De Villiers, Przygonski, Terranova, Ten Brinke, etc. Peterhansel (toujours avec Boulanger) est 14e à 1 minute 12, suivi de Mattias Ekström (aussi sur Audi) 15e. Serradori a perdu son navigateur Lurquin parti avec Loeb, il fait équipe avec Minaudier, ex-motard sur le Dakar et qui a copiloté Baud l'an dernier). Lionel Baud, lui, est navigué par Garcin dans son buggy PH-Sport ex-Peugeot.

Comme on le disait, on peut tout perdre dans la première étape. Chicherit voulait jouer les premiers rôles avec son buggy au bio-éthanol pour son retour sur le Dakar Las, il a connu un ennui technique au km 13 et a dû être tracté par son camion d'assitance. 2h41 dans la musette, mais surtout une inquiétude pour savoir s'il pourra continuer.

Place à la navigation déjà

En camion, l'armada Kamaz remporte les 4 premières places de la spéciales. Cette année, on a droit à des pilotes "RAF" (ce qui ne veut pas dire "rien à faire") qui sont des Russes, mais il faut pas le dire à cause des sanctions donc ce sont des apatrides du sport... Le Dakar 2022 en camion sera une nouvelle fois une affaire entre Russes, Néerlandais et Tchèques.

Demain, les concurrents vont faire une boucle autour de Hail dans le nord du pays. Cette fois, on attaque le dur avec 181 km de liaison, mais 333 km de spéciale. Ce sera surtout de la piste sablonneuse, avec deux petits cordons de dunes. De quoi tenter le diable et prendre des risques ? Les navigateurs seront d'ores et déjà à l'oeuvre.

Qui pour la victoire finale ? Al-Attiyah et Baumel se connaissent bien, connaissent bien la voiture, le terrain. Bref, ils sont sans doute LES favoris. Peterhansel (recordman de victoires au Dakar) ou Sainz seront évidemment redoutables si le proto Audi RS Q e-tron est fiable et déjà au point. Pour rappel, c'est un prototype électrique (batterie de 52 kWh qui alimente les deux moteurs électriques) avec un "range extender". Le 4-cylindres 2,0 l TFSI utilisé en DTM produit de l'électricité pour recharger la batterie.

Loeb et Roma, chez BRX ont une revanche à prendre. Le proto peu fiable, et très perfectible techniquement n'a pas été à la hauteur des espérances l'an dernier. Et cette année ? Bien sûr, il ne faut pas oublier les outsiders comme De Villiers, Ten Brinke, Terranova (BRX), ou autre. Le Dakar 2022 est lancé.

Classement de l'ES 1A

P. Pos.Pilote/Véhicule Pilote-EquipeMarque-ModèleTempsÉcart
1(qat) NASSER AL-ATTIYAHTOYOTA GAZOO RACING00h 10' 56''

(and) MATTHIEU BAUMEL

2(esp) CARLOS SAINZTEAM AUDI SPORT00h 11' 08''+ 00h 00' 12''

(esp) LUCAS CRUZ

3(zaf) BRIAN BARAGWANATHCENTURY RACING00h 11' 32''+ 00h 00' 36''

(zaf) LEONARD CREMER

4(zaf) HENK LATEGANTOYOTA GAZOO RACING00h 11' 32''+ 00h 00' 36''

(zaf) BRETT CUMMINGS

5(fra) SEBASTIEN LOEBBAHRAIN RAID XTREME00h 11' 33''+ 00h 00' 37''

(bel) FABIAN LURQUIN

6(sau) YAZEED AL RAJHIOVERDRIVE TOYOTA00h 11' 43''+ 00h 00' 47''

(gbr) MICHAEL ORR

7(esp) NANI ROMABAHRAIN RAID XTREME00h 11' 45''+ 00h 00' 49''

(esp) ALEX HARO BRAVO

8(zaf) GINIEL DE VILLIERSTOYOTA GAZOO RACING00h 11' 46''+ 00h 00' 50''

(zaf) DENNIS MURPHY

9(pol) JAKUB PRZYGONSKIORLEN TEAM00h 11' 57''+ 00h 01' 01''

(deu) TIMO GOTTSCHALK

10(arg) ORLANDO TERRANOVABAHRAIN RAID XTREME00h 12' 02''+ 00h 01' 06''

(esp) DANIEL OLIVERAS CARRERAS

Illustration : Dakar

Pour résumer

Le Dakar 2022 est parti aujourd'hui de Jeddah pour un prologue suivi de 12 spéciales. Les vainqueurs de l'édition 2019, et favoris à la victoire finale sont bien là.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos